Championnats de France : Qualification pour les Mondiaux sur le 50m dos pour Jérémy Stravius

Championnats de France : Qualification pour les Mondiaux sur le 50m dos pour Jérémy Stravius©KMSP/S.KEMPINAIRE, Media365

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 18 avril 2019 à 19h53

Après avoir réalisé les minima lors des séries matinales, Jérémy Stravius a remporté la finale du 50m dos masculin et validé par la même occasion son billet pour les championnats du monde. Une journée de compétition marquée par Lara Grangeon, Charlotte Bonnet et Léon Marchand.



Ils seront au moins huit en Corée du Sud cet été. Après Marie Wattel (100m papillon) ce mardi puis Damien Joly, David Aubry (1500m nage libre) et Béryl Gastaldello (100m dos) ce mercredi, c'est Jérémy Stravius qui a validé son billet pour les championnats du monde, organisés à Gwangju du 21 au 28 juillet prochain. Auteur des minima lors des séries matinales en 24''65, le sociétaire du club d'Amiens a confirmé lors d'une finale qu'il a dominé sans toutefois l'écraser. Vainqueur en 24''92, il devance Stanislas Huille (25''33) et Paul-Gabriel Bedel (25''35). Jérémy Stravius vient donc renforcer une équipe de France qui comptera également sur Fantine Lesaffre (400m quatre nages), Mehdy Metella (100m nage libre) et Charlotte Bonnet (100m nage libre et 200m nage libre), tous qualifiés en vertu de leur médaille lors des derniers championnats d'Europe.

Bonnet, sacrée malgré le manque d'entraînement



Cette dernière, arrivée à Rennes sans avoir suivi un lourd programme d'entraînement, a assuré à l'occasion de la finale du 200m nage libre. Après avoir signé le meilleur temps des séries (1'57''54) avec une seconde d'avance sur sa plus proche concurrente, la nageuse du club de Nice est allée chercher un nouveau titre national en 1'56''57, loin devant Margaux Fabre (1'58''86) et Joana Desbordes (1'59''43). En tout début de programme, le duel entre Lara Grangeon et Aurélie Muller sur le 1500m nage libre a tourné en faveur de la tenante du titre face à la championne du monde du 10km en eau libre (16'18''63 pour Lara Grangeon contre 16'32''90 pour Aurélie Muller).

Léon Marchand, sensation du jour


Mais la sensation de cette troisième journée des championnats de France organisés à Rennes restera Léon Marchand. Le nageur des Dauphins de Toulouse, à seulement 17 ans, est allé chercher le titre de champion de France sur le 200m papillon. Devancé par le Suisse Jérémy Desplanches en finale (1'57''58), il signe la meilleure performance française de la saison en 1'58''60 pour devancer son compère de club Matthias Marsau (1'59''20). Sur le 50m brasse masculine, Clément Mignon a dû s'incliner en finale face à Théo Bussière, vainqueur de la finale en 27''62. Dans la finale féminine de la distance, Fanny Deberghes (31''54) s'est arrachée pour prendre le meilleur sur Solène Gallego (31''84) alors que Justine Delmas complète le podium (32''38). Une journée qui n'a pas permis de renforcer en nombre la délégation pour Gwangju mais, avec encore trois jours de compétition, les chances de qualification sont encore présentes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.