Championnats de France (petit bassin) : Manaudou, Stravius et Wattel en or

Championnats de France (petit bassin) : Manaudou, Stravius et Wattel en or©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le samedi 14 décembre 2019 à 19h55

Les favoris ont été solides ce samedi lors des championnats de France en petit bassin. Florent Manaudou, Jérémy Stravius ou Marie Wattel ont remporté l'or à Angers.

Il n'y a pas eu de surprises ce samedi lors des finales des championnats de France de natation en petit bassin. Les favoris ont été solides dans la plupart des courses. Florent Manaudou a été le premier à être titré. En 22"44, il a remporté le 50 mètres papillon. Celui qui avait été sacré en veille sur la même distance en nage libre confirme que son retour n'a rien d'anodin. Il enchaîne les performances intéressantes avec une régularité remarquable. C'était nécessaire pour s'imposer dans cette course où la concurrence était importante. Sur la troisième marche du podium du 50 mètres papillon, on pouvait retrouver un autre médaillé olympique : Amaury Leveaux. En 22"89, le jeune Maxime Grousset a réussi à s'intercaler entre les deux. De quoi donner quelques idées à ce grand espoir de la natation française.

La jeune génération prend le pouvoir


De manière générale, cette journée a sacré soit des habitués aux honneurs internationaux, soit des jeunes espoirs qui y aspirent. Dans cette seconde catégorie, on retrouve Théo Bussière, titré sur le 100m brasse messieurs à la faveur d'un chrono de 57"42 qui lui permet de devancer Antoine Viquerat et Jean Dencausse. Lila Touili est aussi de ceux qui vont compter dans la natation française dans les prochaines années. La nageuse de 19 ans a été sacrée sur le 100 mètres dos. Du haut de ses 19 ans, Emilien Mattenet a remporté le 4x100m 4 nages. A 25 ans, Fanny Deberghes est plus expérimentée et a remporté le titre national sur le 200 mètres brasse. Justine Delmas et Cyrielle Duhamel, ses deux premières poursuivantes, ont terminé à près de trois secondes.

Un départ en or pour Jérémy Stravius


Lara Grangeon a survolé le 200 mètres papillon. Elle a terminé la finale avec près de cinq secondes d'avance sur Lilou Ressencourt, la deuxième. A la faveur d'un départ incroyable, Jérémy Stravius s'est paré d'or sur 200 mètres nage libre. Même si la dernière longueur a été difficile pour lui, Jordan Pothain n'a pas réussi à revenir et termine deuxième. Wissam-Amazigh Yebba complète le podium de cette course. Enfin, Marie Wattel a réussi le doublé 50 mètres - 100 mètres. Après son succès sur 100 mètres et sa médaille d'argent sur 200 mètres, la Lilloise a remporté la plus courte des courses. Elle a devancé Anna Santamans et Margaux Fabre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.