Championnats de France (petit bassin) : Manaudou déroule, Bonnet se rattrape

Championnats de France (petit bassin) : Manaudou déroule, Bonnet se rattrape©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 13 décembre 2019 à 19h41

A l'occasion de la deuxième journée des championnats de France en petit bassin d'Angers, Florent Manaudou a écrasé la concurrence en finale du 50m nage libre. David Aubry et Charlotte Bonnet se sont aussi notamment imposés.

Florent Manaudou a reconnu être passé un peu à côté de ses championnats d'Europe en petit bassin à Glasgow (argent sur le 50m nage libre, bronze sur le relais mixte 4x50m), mais à Angers, pour les championnats de France, le nageur de 29 ans semble en grande forme. Il a en tout cas écrasé la concurrence en finale du 50m nage libre, en s'imposant dans un très bon chrono de 20"64, devant le grand espoir Maxime Grousset (21"22) et un autre Marseillais, Clément Mignon (21"45). Sorti de sa retraite en septembre 2018 après près de cinq ans sans nager, Amaury Leveaux (34 ans) était de retour en finale, et il a terminé au pied du podium, en 21"74. Encourageant ! Même si pour gagner l'or à Tokyo, l'objectif qu'il a encore réitéré ce vendredi, il faudra encore énormément de travail... et battre Manaudou (entre autres).

La passe de trois pour Aubry

David Aubry enchaîne ! Médaillé de bronze sur le 800m des championnats d'Europe la semaine dernière, le nageur de Montpellier (23 ans) a confirmé en remportant son troisième titre de champion de France d'affilée sur la distance. Même s'il n'a pas réussi à battre le record de France de Yannick Agnel (présent dans les tribunes), Aubry a régné sur sa course, s'imposant en 7'31"60 avec neuf secondes d'avance sur Marc-Antoine Olivier et Joris Bouchaut. Belle performance également pour Yohann Ndoye Brouard (19 ans), également présent à Glasgow, qui s'est imposé en 50"72 sur le 100m dos, devant Mewen Tomac et Paul-Gabriel Bedel. Sur le 200m papillon, le titre est revenu au Toulousain Matthias Marsau (1'56"38), devant Thibaut Mary et Arthur Cachot. Toujours sur 200m, mais cette fois en brasse, Antoine Viquerat (21 ans) a décroché son premier titre de champion de France, dans un chrono qui l'a déçu (2'06"33) mais devant Thibaut Capitaine et Jean Dencausse.

Bonnet prend sa revanche sur Wattel

Battue jeudi sur le 100m nage libre par Marie Wattel, qui l'avait dépossédée de son record de France, Charlotte Bonnet a pris sa revanche en étant sacrée sur le 200m, dans un bon chrono de 1'52"81, devant Marie Wattel et la Russe Anna Egorova (c'est donc Alizée Morel, quatrième, qui prend le bronze). Au contraire de David Aubry, Mélanie Henique a eu un peu de plus de mal à enchaîner Glasgow-Angers. La championne d'Europe du 50m papillon a dû se contenter de la deuxième place ce vendredi, la faute à un mauvais virage. Elle a été battue par Marie Wattel (25"16), alors que la jeune Naële Portecop (16 ans) a décroché le bronze. Sur le 400m 4 nages, c'est Lara Grangeon qui a décroché la médaille d'or, en 4'29"60, devant Fantine Lesaffre, alors que Camille Tissandie remporte la médaille de bronze (même si c'est l'Ukrainienne Panchishko qui a terminé troisième). A 19 ans, Cyrielle Duhamel a été sacrée sur le 100m brasse, grâce à un chrono de 1'06"63, devant Fanny Deberghes et Solène Gallego.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.