Championnats d'Europe : Séries réussies pour les Français, dont Manaudou et le relais 4x100m quatre nages mixte

Championnats d'Europe : Séries réussies pour les Français, dont Manaudou et le relais 4x100m quatre nages mixte©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le jeudi 20 mai 2021 à 11h50

A l'image de Jordan Pothain et Jonathan Atsu sur le 200m nage libre, Florent Manaudou et Maxime Grousset se sont qualifiés pour les demi-finales du 50m papillon. Avec notamment Marie Wattel, le relais 4x100m quatre nages mixte sera au rendez-vous de la finale.

Jordan Pothain a répondu présent lors des séries du 200m nage libre des championnats d'Europe de natation, organisés à Budapest. Alors que Martin Malyutin a signé le meilleur temps sur l'ensemble des huit séries (1'46''30), le natif d'Echirolles a signé le troisième temps de la sienne (1'47''44) derrière Kristof Milak, sacré ce mercredi sur le 200m papillon, et Antonio Djakovic. Une performance qui lui permet de se qualifier avec le huitième temps total. Le nageur du Nautic Club Alp'38 ne sera pas le seul Tricolore en demi-finale. En effet, sixième de la dernière série (1'47''84), Jonathan Atsu passe avec le quatorzième temps des séries. Egalement engagés, Enzo Tesic (1'48''47) et Roman Fuchs (1'50''41) restent à quai avec, respectivement, les 23eme et 41eme temps. Sur sa lancée de la finale du 100m nage libre, Maxime Grousset s'est offert un billet pour les demi-finales du 50m papillon.


Manaudou n'a pas forcé

Le natif de Nouméa est allé chercher la deuxième place de sa série (23''41), deux centièmes derrière le Russe Andrei Minakov. Pour sa première apparition dans le bassin de Budapest, Florent Manaudou n'a guère brillé mais s'est également qualifié. Cinquième de la dernière série (23''54), le champion du monde 2015 sur la distance passe avec le quatorzième temps, avec seulement sept centièmes d'avance sur le premier éliminé, le Grec Kristian Gkolomeev. Emmené par Marie Wattel, championne d'Europe du 100m papillon ce mardi, le relais 4x100m quatre nages mixte a validé son billet pour la finale de la distance. Aux côtés de la Lilloise, Yohann Ndoye Brouard, Théo Bussière et Assia Touati n'ont pas manqué le coche avec le troisième temps de leur série (3'46''39) derrière la Grande Bretagne d'Adam Peaty, qui s'est offert le meilleur temps au cumul des trois courses, et la Russie, qui n'a pas aligné sa pépite Kliment Kolesnikov. C'est avec le cinquième temps que les Bleus se sont assurés une qualification pour la finale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.