50m nage libre : Avec son temps de Rome, Manaudou se serait qualifié

50m nage libre : Avec son temps de Rome, Manaudou se serait qualifié©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 26 juillet 2019 à 12h00

Absent des Championnats du Monde de natation de Gwangju (Corée du Sud), Florent Manaudou, sorti de sa retraite en mars dernier, a fait parler de lui néanmoins, ce vendredi lors des séries du 50m des Mondiaux. Le temps du champion olympique sur le meeting de Rome du 21 juin dernier qui avait marqué son grand retour à la compétition lui aurait en effet permis de se qualifier, avec le 5eme temps.

L'ombre de Florent Manaudou plane au-dessus des bassins. Et même absent des Mondiaux de Gwangju, qui se déroulent actuellement en Corée du Sud, le nageur du Cercle de Marseille ne l'est pas totalement en réalité. Ainsi, les séries du 50m nage libre de ces Championnats du Monde 2019, ce vendredi matin, ont rappelé que le frère de Laure Manaudou, en son temps, constituait une référence sur la distance. D'ailleurs, pour sa course de reprise, le 21 juin dernier dans le cadre du meeting de Rome, le champion sorti de sa retraite en mars dernier après un interlude handball avait tout de suite annoncé la couleur.

Son temps de ce soir-là dans le bassin de la Ville aux Sept Collines (21"73) lui aurait en effet permis de se qualifier aisément pour ces demi-finales de Gwangju. Le champion olympique de Londres en 2012 aurait même signé le 5eme temps, derrière Caeleb Dressel (21"49), Benjamin Proud (21"69), Vladimir Morozov (21"70) et Bruno Fratus (21"71), mais devant le Japonais Shinri Shioura (21"78). Si le timing était trop juste pour que Manaudou soit de ces Mondiaux en Corée du Sud, il devrait bien répondre présent l'année prochaine à Tokyo pour les JO 2020. D'ici là, il aura tout loisir de se rapprocher des bases de Dressel, meilleur nageur de la planète à l'heure actuelle. On en salive à l'avance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.