Masters de Qingdao (F) : Agbegnenou battue !

Masters de Qingdao (F) : Agbegnenou battue !©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 13 décembre 2019 à 12h12

Clarisse Agbegnenou s'est inclinée en finale du Masters de Qingdao, ce vendredi en -63 kg. La Française n'avait plus été battue depuis deux ans.

Petit tremblement de terre ce vendredi au Masters de Qingdao (Chine) dans la catégorie des -63 kg. Clarisse Agbegnenou (27 ans) est tombée. A un pas d'un nouveau titre, en finale, la Française a buté sur la Japonaise Nami Nabekura. Surprise sur un waza-ari lors du golden score face à la Nippone, la quadruple championne du monde doit se contenter de la médaille d'argent, elle qui n'avait encore jamais perdu cette saison et n'avait plus été battue en individuel depuis deux ans, en 2017 lors du Masters de Saint-Pétersbourg. Ce jour-là, comme vendredi, c'est déjà une Japonaise, en l'occurrence Miku Tashiro, qui avait créé l'exploit face à Agbegnenou. Sur la route de la finale, la native de Rennes avait pourtant fait forte impression, ne laissant que des miettes à ses différentes adversaires, qu'il s'agisse de l'Autrichienne Unterwurzacher pour se chauffer ou, par la suite, de la Britannique Livesey puis de l'Italienne Maria Centracchio.

Le bronze pour Gahié

Notre meilleure représentante n'avait pas connu davantage de problèmes pour se défaire en demi-finale de sa première adversaire japonaise du jour Masako Doi. En revanche, la seconde a été de trop. Chez les -70 kg, Marie-Eve Gahié a elle aussi décroché une médaille, de bronze celle-ci. Battue d'entrée par la Japonaise Chizuru Arai, la championne du monde en titre de la catégorie a remporté ensuite le repêchage en s'imposant en finale aux dépens d'une autre Française Margaux Pinot, qui, elle, avait gagné ses trois premiers combats avant de s'incliner en demi-finales contre la Néerlandaise Kim Polling.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.