Judo : Tokyo 2020, seul objectif de Teddy Riner selon Franck Chambily

Judo : Tokyo 2020, seul objectif de Teddy Riner selon Franck Chambily©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 02 mai 2018 à 20h38

Après avoir renoncé aux deux prochains Mondiaux, le programme des deux prochaines années de Teddy Riner sera uniquement focalisé sur un objectif selon son entraîneur : l'or aux Jeux Olympiques de Tokyo.

Déjà champion du monde à dix reprises, Teddy Riner a récemment annoncé son choix de renoncer à s’aligner à l’occasion des Mondiaux en 2018 à Bakou et 2019 à Tokyo en préparation des Jeux Olympiques. Et la raison derrière ce choix, c’est évidemment la conquête d’un troisième titre olympique chez les +100kg après avoir triomphé à Londres puis Rio. Un choix que confirme l’entraîneur du sociétaire de la section judo du Paris Saint-Germain dans un entretien accordé au quotidien Le Parisien. « Teddy avait besoin d’une année tranquille, sans grande compétition, et donc sans pression, afin de prendre une bouffée d’oxygène, assure Franck Chambily. Il vaut mieux se cacher que de se montrer partout et donner des informations aux concurrents. Il faut laisser la machine se reposer pour mieux repartir. Il reprendra l’entrainement en février, mais de manière moins intense que s’il préparait un Championnat du monde. Son but absolu, c’est le troisième titre olympique. »

Chambily : « Peut-être que Teddy se fera battre en tournoi, et alors ?

S’il devrait prendre part à deux tournois en fin d’année 2018, à Cancun début octobre puis à Tashkent début novembre, le gros de la préparation sera effectué durant l’année 2019 dans le but de retrouver ses sensations et de remonter dans la hiérarchie mondiale en vue du tournoi olympique. Et si la préparation devait passer par des défaites, ce que Teddy Riner n’a plus connu en 144 combats depuis 2010, ce ne sera pas un réel problème pour Franck Chambily « Il entrera alors en phase de préparation en janvier 2019. L’idéal serait d’être dans le top 2 afin de ne rencontrer le Japonais, qui sera, je pense, le meilleur, seulement en finale, ajoute l’entraîneur de Teddy Riner. Peut-être qu’avant les JO, Teddy se fera battre en tournoi, et alors ? Ce sera dramatique pour les médias, mais pas pour moi. » Le message est clair, Teddy Riner veut la médaille d’or au pays du judo et est prêt à faire des sacrifices dans ce but.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU