Judo - Riner : " J'ai déjà de l'arthrose "

Judo - Riner : " J'ai déjà de l'arthrose "©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 30 juillet 2018 à 10h06

Dans deux ans, le monde du sport aura les yeux rivés vers Tokyo où se dérouleront les Jeux Olympiques d'été. Et Teddy Riner compte y décrocher une troisième médaille d'or, après Londres en 2012 et Rio en 2016.

Alors qu'il fêtera ses 30 ans en avril prochain, le judoka s'est confié au Parisien sur son choix de ne pas faire de compétition en 2018, pour arriver au top le jour J. « Je suis sur le circuit depuis 2006, je n'ai jamais pris le temps de récupérer. Aujourd'hui, je suis dix fois champion du monde, j'ai tout gagné, rien à prouver. Je veux détenir le plus de titres olympiques dans mon sport. Il n'y a qu'une seule personne devant moi, qui en a trois (Tadahiro Nomura médaillé d'or en 1996, 2000 et 2004 en - 60 kg, ndlr). J'ai encore le potentiel, les jambes pour le faire, mais il y a le poids des années », explique le Guadeloupéen.

Riner : "Paris, ce serait la consécration"


Même s'il encore jeune, Teddy Riner révèle que son corps souffre pourtant au quotidien, après toutes ces années au plus haut niveau : « Mon corps est déjà meurtri. J'ai déjà de l'arthrose, je reçois des injections d'« huile moteur », comme on dit, pour que ce soit bien lustré, sinon ça accroche et c'est l'opération à chaque fois. Je suis obligé de m'économiser. » Mais pas besoin de s'inquiéter pour lui, Teddy Riner promet d'être en pleine possession de ses moyens en 2020... et ne cache pas qu'il a les JO de Paris 2024 dans un coin de sa tête, même s'il aura 35 ans. « L'idée, c'est d'arriver avec du rythme et de se préparer comme si j'allais disputer la dernière compétition de ma vie. J'ai deux chances pour réaliser l'exploit de remporter trois titres olympiques : Tokyo ou Paris. Mais Paris ne m'intéresse pas. (...) Paris, ce serait la consécration. Mais Tokyo d'abord. On sera encore dans le vif du sujet. » Rendez-vous dans deux ans !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.