Judo : Retour sur les tatamis prévu au mois de juillet pour Teddy Riner

Judo : Retour sur les tatamis prévu au mois de juillet pour Teddy Riner©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mardi 02 avril 2019 à 20h15

Alors qu'il n'a pas combattu depuis son titre mondial toutes catégories en novembre 2017, Teddy Riner va faire son retour à la compétition dès le mois de juillet prochain pour préparer les Jeux Olympiques de Tokyo.

Le retour du roi. Après avoir mis entre parenthèses sa carrière sportive en novembre 2017 à l'issue du championnat du monde toutes catégories organisé à Marrakech où il a remporté son dixième titre mondial, Teddy Riner est tout proche de son retour à la compétition. Dans un entretien accordé à l'AFP, son entraîneur de toujours Franck Chambily a confié que son protégé devrait renouer avec le tatami de manière compétitive à compter du mois de juillet prochain. « L'idée, c'est de reprendre quand il aura de bons repères à l'entraînement, assure ce dernier qui précise les modalités de ce retour. Au mois de juillet, ce serait bien Il y a trois Grand Prix, j'aimerais bien qu'il en fasse deux, au niveau géographique, c'est jouable. »

Riner, tout pour Tokyo

Intouchable sur les tatamis depuis septembre 2010, soit un total ahurissant de 144 combats sans la moindre défaite, Teddy Riner va lancer une nouvelle quête d'or olympique pour devenir, dans le pays du judo, l'égal de Tadahiro Nomura, sacré trois fois de suite champion olympique en 1996, 2000 et 2004 dans la catégorie des moins de 60kg. « On sera pile-poil à un an des Jeux, ça arrive vite », ajoute Franck Chambily alors que, dans la fenêtre donnée, les tournois organisés dans le cadre du calendrier international auront lieu à Montréal du 5 au 7 juillet, à Budapest du 12 au 14 juillet puis à Zagreb du 26 au 28 juillet. Une reprise dans des tournois relativement modestes mais qui seront suffisant pour permettre à Teddy Riner de retrouver le rythme de la compétition après pas moins de 20 mois sans combat d'envergure. Un passage obligé sur la route de Tokyo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.