Iran : La Fédération suspendue

Iran : La Fédération suspendue©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 18 septembre 2019 à 20h48

La Fédération internationale de judo a décidé de suspendre la Fédération iranienne de toutes compétitions, car l'un de ses judokas avait fait exprès de perdre aux championnats du monde, sous pression de son gouvernement, pour ne pas avoir à combattre contre un Israélien.

C'est une défaite qui avait fait beaucoup de bruit lors des championnats du monde de judo à Tokyo, à la fin du mois d'août. Concourant dans la catégorie des -81kg, l'Iranien Saeid Mollaei avait avoué avoir fait exprès de perdre en demi-finale contre le Belge Matthias Casse, sous la pression du gouvernement de son pays, pour ne pas avoir à combattre face à l'Israélien Sagi Muki, sacré un peu plus tard champion du monde. La Fédération internationale de judo a donc décidé de sévir ce mercredi, en suspendant la Fédération iranienne de toutes compétitions et toutes représentations officielles « jusqu'à ce que la commission donne sa décision finale ». La Fédération iranienne a la possibilité de faire appel auprès du Tribunal arbitral du sport dans les 21 jours. « J'aurais pu être champion du monde. Mais ce n'était pas mon destin : je ne pouvais pas combattre à cause de la loi dans mon pays, et parce que j'avais peur des conséquences pour ma famille et moi-même », avait déclaré Mollaei après les Mondiaux. Ne s'estimant plus en sécurité en Iran, il n'est pas retourné dans son pays et vit depuis à Berlin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.