France : Le triste témoignage d'Emilie Andéol

France : Le triste témoignage d'Emilie Andéol©Media365
A lire aussi

Marie Mahé : publié le mardi 03 décembre 2019 à 12h55

Dans une interview accordée au Parisien ce mardi, Emilie Andéol, championne olympique 2016, a confié toutes les difficultés qui sont les siennes depuis sa retraite, elle qui se retrouve désormais au chômage.



Elle avait fait pleurer toute la France, en 2016. A Rio de Janeiro, lors des Jeux Olympiques d'été, Emilie Andéol était devenue championne olympique de judo. Deux ans après, la Tricolore, presque dans l'anonymat, avait alors annoncé sa retraite sportive, minée par les problèmes physiques et par des résultats plus décevants. Ce mardi, l'ancienne judoka refait parler d'elle, après une interview accordée au Parisien. Dans celle-ci, la jeune femme n'hésite pas à partager sa détresse sur ce qu'elle vit désormais, depuis qu'elle a arrêté sa carrière de sportive de haut niveau. Aujourd'hui, la Française se retrouve au chômage.

Andéol : « Championne olympique et au chômage »

La Girondine confie ainsi : « Oui, je suis championne olympique et je suis au chômage. Au début, c'était difficile... C'était difficile de l'avouer, de se dire que j'ai charbonné pendant douze années pour en arriver là. Je me suis battue, personne ne croyait en moi. J'étais la bonne personne à l'entraînement que personne ne regardait. J'ai gagné les Jeux, je me suis dit : Je vais en profiter. Et finalement, rien. » Après son titre olympique, la jeune femme s'attendait à voir des sponsors venir jusqu'à elle. En vain. Emilie Andéol confie également : « La Fédération de judo a prolongé ma bourse d'un an car j'ai mis en place une tournée, mais, en janvier, tout ça va s'arrêter. Peut-être que j'aurais dû être davantage présente sur les réseaux sociaux, peut-être que j'aurais dû rester à Paris. Les gens idéalisent le truc, mais, non, je ne suis pas devenue la reine du pétrole à Rio ! Mais j'ai plein d'idées, plein d'envies. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.