France : La Fédération plaide pour une réouverture des clubs amateurs

France : La Fédération plaide pour une réouverture des clubs amateurs©Media365

Marie Mahé : publié le dimanche 01 novembre 2020 à 22h20

Suite à l'instauration d'un nouveau confinement, la Fédération française de judo a décidé de publier une lettre ouverte au gouvernement pour s'émouvoir de la fermeture des clubs.



La pandémie de coronavirus n'en finit décidément plus de sévir à travers le monde. La France, absolument pas épargnée, a même décrété un deuxième confinement, entré en vigueur ce vendredi et destiné à rester tel quel, au moins jusqu'au 1er décembre prochain. Par conséquent, dans l'Hexagone, de nombreux secteurs sont donc de nouveau touchés et le sport en fait évidemment parti. Si les professionnels peuvent continuer, dans l'ensemble, à exercer leurs activités, en revanche, le monde amateur est à l'arrêt. Par conséquent, certains sports ont ainsi décidé de ne pas en rester là. Et c'est notamment le cas du judo.

Les clubs amateurs en danger

En effet, ce dimanche, la Fédération française de la discipline a décidé de publier une lettre ouverte adressée au Premier Ministre ainsi qu'au gouvernement, afin de demander la réouverture des clubs pour les enfants âgés de moins de 12 ans : « Si l'école primaire peut rester ouverte, nos clubs devraient aussi l'être aux moins de 12 ans. » Ou bien alors une réouverture qui ne durerait pas plus de deux semaines, pour éviter des « dommages irréversibles ». Dans ces écrits, c'est le président de la FFJDA, à savoir Jean-Luc Rougé, réélu en 2016, qui s'exprime. Le patron de la Fédération tient notamment à faire part de la « très grande inquiétude des dirigeants de club et du désespoir de beaucoup sur la survie de leurs associations. » En outre, il rappelle également que « les familles participent au financement du sport à plus de 50% ». Sans mesure, « les clubs, déjà précarisés, vont mourir ». Reste désormais à savoir si cet appel sera entendu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.