Championnats du monde : Une médaille d'argent pour finir

Championnats du monde : Une médaille d'argent pour finir©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 01 septembre 2019 à 10h15

Victorieuse de l'Autriche (4-2), de Cuba (4-3) et de la Russie (4-3), la France s'est inclinée 4-2 contre le Japon en finale de l'épreuve par équipes des championnats du monde de judo, à Tokyo. Les Bleus quittent donc le Japon avec six médailles.

Deuxième au tableau des médailles des championnats du monde de judo à Tokyo derrière l'intouchable Japon, la France espérait finir en beauté ce dimanche avec une finale contre le pays-hôte lors de l'épreuve par équipes. Mission accomplie ! Malheureusement, les Bleus sont tombés sur plus forts lors de cette finale, que les Japonais ont finalement remportée 4-2. Les deux équipes alignaient chacune trois médaillés lors de cette rencontre. La logique a été respectée avec la victoire expresse de Shohei Ono, champion du monde des -73kg, sur Guillaume Chaine (ippon après 29 secondes). Mais Chizuru Arai a créé la surprise en battant la championne du monde des -70kg Marie-Eve Gahié (ippon après 3'37), tout comme Shori Hamada, qui a battu Madeleine Malonga (ippon après 1'22) alors que la Française s'était imposée en finale contre la Japonaise en finale des -78kg il y a deux jours. Les deux points français ont finalement été apportés par Sarah-Léonie Cysique, qui a exécuté la vice-championne du monde Tsukasa Yoshida en 23 secondes, et par Axel Clerget, qui a fini par vaincre Sanshiro Murao après un combat de 9'34 ! Malheureusement pour les Bleus, Kokoro Kaguera a battu Cyrille Maret au golden-score après 5'24, et c'est donc le Japon qui décroche une seizième médaille d'or, et le titre par équipes au détriment de la France, comme l'an passé. A moins d'un an des JO à domicile, les Japonais sont en pleine forme !

Les Bleus avaient débuté petitement contre l'Autriche

L'entame fut pourtant délicate face à l'Autriche (qui n'a remporté aucune médaille en individuel) au premier tour. Les Autrichiens ont en effet mené 2-0 après la victoire de Michaela Polleres sur la championne du monde Marie-Eve Gahié en -70kg (ippon) puis celle de Johannes Pacher sur le médaillé de bronze Axel Clerget en -90kg (troisième pénalité écopée à cause d'un kimono mal ajusté pendant le golden score). Heureusement, la championne du monde des -78kg Madeleine Malonga a expédié Bernadette Graf en 30 secondes, avant que Cyrille Maret (-100kg) ne se débarrasse de Stephan Hegyi grâce à un waza-ari pour égaliser à 2-2. Sur la lancée de ses coéquipiers, Sarah-Léonie Cysique (-57kg) a immobilisé Sabrina Filmozer au sol en 1'11, et c'est finalement Guillaume Chaine (-73kg) qui a donné la victoire à la France (4-2) en s'imposant sur ippon au golden score après un combat de 5'58.

Victoire chanceuse contre Cuba

Au tour suivant, les choses se corsaient avec une confrontation face à Cuba. La France partait avec un point d'avance car aucune Cubaine n'était présente dans la catégorie des -57kg. Ivan Silva a ensuite battu Axel Clerget sur waza-ari au golden score après 4'27 pour égaliser à 1-1, puis Cuba a repris l'avantage grâce à Idalys Ortiz, la seule médaillée cubaine (argent en +78kg), qui a mis ippon Anne Fatoumata M'Bairo en 1'41. Andy Granda a ensuite fait le break en se défaisant de Cyrille Maret grâce à un waza-ari au golden score (après 4'48), portant le score à 3-1. Au pied du mur, les Bleus ont su trouver les ressources pour aller chercher les deux points qui leur manquaient, grâce à Guillaume Chaine (ippon en 1'27 sur Magdiel Estrada) et la médaillée de bronze des -70kg Margaux Pinot (qui a remplacé Marie-Eve Gahié), qui a dû lutter pendant 7'16 avant de l'emporter contre Onix Cortes, pénalisée pour la troisième fois pour manque de combativité. Le score était donc de 3-3 et il a fallu tirer au sort la catégorie qui allait combattre de nouveau..., et c'est celle des -57kg qui est tombée, signifiant que Sara-Léonie Cysique s'imposait de nouveau sur forfait ! C'étair donc une victoire chanceuse pour la France, mais l'essentiel était fait avec cette qualification pour les demi-finales.

Encore un tirage au sort face à la Russie

Les Bleus rencontraient ensuite la Russie, qui n'alignait aucun de ses trois médaillés mais qui n'avait fait qu'une bouchée des "athlètes réfugiés de la Fédération internationale de judo" puis de la Mongolie, battus tous les deux 4-0. Et ils se sont de nouveau imposés 4-3 ! Tout avait pourtant mal commencé avec la défaite de Madeleine Malonga après seulement 1'15 de combat contre Kseniia Chibisova puis celle de Cyrille Maret face à Inal Tasoev sur ippon après 1'39. Heureusement, Sarah-Léonie Cysique a ensuite battu Daria Mezhetskaia en 1'22, puis Guillaume Chaine en a fait de même avec Evgenii Prokopchuk en 2'15, avant que Marie-Eve Gahié ne s'impose en 2'06 contre Madina Taimazova. Mais Mikhail Igolnikov a remis les deux équipes à égalité, avec une victoire en 3'38 sur Axel Clerget, pénalisé trois fois. Il a donc fallu avoir recours une nouvelle fois au tirage au sort, et ce sont les -70kg qui ont été choisis. Marie-Eve Gahié est donc retournée sur le tatami, et a fait valoir son statut de championne du monde, en battant de nouveau Taimazova, mais cette fois au golden score sur un waza-ari après 6'31 ! La finale tant attendue face au Japon (exempté de premier tour puis tombeur de la Corée du Sud et du Brésil sur le score de 4-0) aura donc lieu !



Le podium du jour : Japon en or, France en argent, Russie et Brésil en bronze

Tableau final des médailles
1- Japon : 16 (5 en or, 6 en argent, 5 en bronze)
2- France : 6 (3 en or, 1 en argent 2 en bronze)
3- Pays-Bas : 4 (1 en or, 3 en bronze)
4- Portugal : 2 (1 en or, 1 en argent)
5- Canada : 2 (1 en or, 1 en bronze)
- Géorgie : 2 (1 en or, 1 en bronze)
- Pologne : 2 (1 en or, 1 en bronze)
8- Ukraine : 1 (1 en or)
- Israël : 1 (1 en or)
10- Russie : 4 (2 en argent, 2 en bronze)
11- Azerbaïdjan : 2 (1 en argent, 1 en bronze)
- Corée du Sud : 2 (1 en argent, 1 en bronze)
13- Belgique : 1 (1 en argent)
- Ouzbékistan : 1 (1 en argent)
- Cuba : 1 (1 en argent)
16- Kosovo : 3 (3 en bronze)
17- Brésil : 3 (3 en bronze)
18- Allemagne : 1 (1 en bronze)
- Mongolie : 1 (1 en bronze)
- Kazakhstan : 1 (1 en bronze)
- Moldavie : 1 (1 en bronze)
- Grande-Bretagne : 1 (1 en bronze)
- Serbie : 1 (1 en bronze)
- Turquie : 1 (1 en bronze)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.