Ch. Europe : Agbegnenou et Malonga évoquent le "judo Covid"

Ch. Europe : Agbegnenou et Malonga évoquent le "judo Covid"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le samedi 21 novembre 2020 à 22h03

Clarisse Agbegnenou et Madeleine Malonga n'ont pas manqué leurs retrouvailles avec le judo, en étant sacrées championnes d'Europe à Prague. L'occasion de reprendre des marques forcément différentes.



Au lendemain du cinquième triomphe européen de Clarisse Agbegnenou, une deuxième championne du monde a donc fait honneur à son rang en étant également titrée : Madeleine Malonga, en -78 kg. "Je suis vraiment très contente de cette reprise, après neuf mois difficiles. Je suis encore plus fière d'avoir gagné. Honnêtement, ce n'était pas très évident au début, il y avait pas mal de stress. J'étais vraiment ma propre adversaire, ça faisait longtemps... C'est monté crescendo et ça s'est bien passé. On a quand même galéré mais on s'est accrochés, en se focalisant juste sur l'entraînement, en se disant qu'on était dans le vrai. C'est une très grande joie, car ça paie."

Agbegnenou : "A force de rester enfermée, je voulais sortir"

La veille, Agbegnenou (-63 kg) tenait à peu près le même discours, insistant sur la difficile mais nécessaire réadaptation : "C'est bizarre. J'essaie de revenir tranquillement, mais c'est très dur. Je me suis décidée il y a une semaine. C'est plus compliqué de se préparer mentalement que physiquement, voilà j'ai quelques réponses... Au moins, ça fait une compétition en mode judo Covid. Ce n'est pas facile, il faut le vivre pour y croire. Mais heureusement il y a cette finalité, une belle médaille. Même si je ne suis pas à 100%, donc je suis fière."


Le plus délicat à gérer tenait donc plus sur l'avant-compétition : "A force de rester enfermée, je voulais sortir. Une fois qu'on y est, oui il y a les masques, mais l'ambiance est moins Covid. En compétition, on a quand même une certaine liberté, on nous laisse assez tranquilles à l'échauffement. C'était beaucoup mieux que ce que j'espérais sur le tapis." Ces Championnats d'Europe étaient d'autant plus importants que les JO arriveront vite (fin juillet à Tokyo).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.