Buzz : Riner aimerait bien " piquer la place de Drucker "

Buzz : Riner aimerait bien " piquer la place de Drucker "©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le samedi 12 octobre 2019 à 17h02

Teddy Riner, qui anime un nouveau jeu samedi soir sur France 2, a parlé télévision dans Le Parisien. Le judoka français a évoqué ce nouveau rôle, ses goûts et ses envies.



Samedi soir sur France 2 est lancé un nouveau jeu autour d'un parcours d'obstacles géants. « La Course de champions », qui mettra en scène une course-poursuite entre un coureur amateur et un véritable champion dans l'enceinte du Stade de France, sera animée par un certain Teddy Riner. Déjà enregistré, le programme offre un nouveau rôle au judoka français qui a remporté mardi son 152eme combat consécutif lors du Grand Slam de Brasilia.

Riner : « Ma carrière de sportif n'est pas terminée »

Un nouvel emploi que le champion français a apprécié. « Il faut le tenir, ce programme, explique Riner dans Le Parisien, samedi. C'était long, il faisait frais. C'est super intéressant d'être dans la peau d'un animateur, mais je pensais que c'était moins dur. Pour une première, je suis directement rentré dans le grand bain. Il faudra que les téléspectateurs soient indulgents avec moi. Présentateur, ce n'est pas mon métier. Après, j'ai bien aimé interagir avec le public et les champions. Je me suis amusé. »


« Le décor était magnifique. Le Stade de France la nuit, j'ai adoré. Autant que mon fils qui m'a supporté tous les soirs. Et dans l'oreillette, j'entendais "C'est très bien, reste comme ça". Ça tombe bien, je ne voulais pas jouer un rôle. Sinon, j'aurais dit non. Je veux rester naturel », ajoute le champion de judo qui « ne ferme pas la porte à une nouvelle proposition télé ». « Mais on verra après. Ma carrière de sportif n'est pas terminée », poursuit Riner qui reconnait regarder le sport à la télévision et qui aurait aimé présenter l'émission « Vivement dimanche ». « Juste pour piquer la place de Michel Drucker. Il faut le changer un peu, non ? Je rigole, Michel. Ou sinon, j'aimerais bien relancer le " Big Deal " de Vincent Lagaf ou " La Roue de la fortune " que présentait Philippe Risoli », confie avec le sourire Teddy Riner.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.