Brésil : Une championne olympique contrôlée positive

Brésil : Une championne olympique contrôlée positive©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le vendredi 20 septembre 2019 à 21h50

Championne olympique en titre des moins de 57 kg, la judokate brésilienne Rafaela Silva a révélé avoir subi un contrôle antidopage positif.

Mauvaise nouvelle pour le judo brésilien. L'une de ses meilleures représentantes, Rafaela Silva, a annoncé, ce vendredi, avoir subi un contrôle antidopage positif au fenotérol. Ce contrôle est intervenu le 9 août dernier, durant les Jeux Panaméricains où l'athlète incriminée s'est parée d'or. La Brésilienne n'est pas une inconnue puisqu'il s'agit tout simplement de la championne olympique en titre des moins de 57 kg, également championne du monde en 2013. Le fenotérol est un broncho-dilatateur utilisé notamment pour traiter l'asthme. Toutefois, si elle a donc révélé ce contrôle, Rafaela Silva, en conférence de presse, a clamé son innocence : « Je suis propre et je vais continuer à m'entraîner et à me battre pour prouver mon innocence (...) Je ne fais pas usage de cette substance, je ne suis pas asthmatique. »

Pas de suspension à titre provisoire

Après les Jeux Panaméricains, la Brésilienne avait ensuite pris part aux Mondiaux de Tokyo, où elle s'était, cette fois, contentée de la médaille de bronze. Présent également lors de cette fameuse conférence de presse, Bichara Neto, son avocat, a tenu à apporter une précision, à savoir que sa cliente n'était pas suspendue à titre provisoire. Dans sa défense, la judokate a révélé avoir subi un autre contrôle, le 29 août dernier, après ces fameux Mondiaux. Cette fois, pas de trace de fenotérol dans l'échantillon. Pour expliquer ce contrôle positif, la Brésilienne a avancé l'idée que cela pourrait provenir d'un bébé, fille d'une amie, qui a justement l'habitude d'utiliser des produits contre l'asthme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.