Après un break, la championne olympique Emilie Andéol va retrouver les tatamis

Après un break, la championne olympique Emilie Andéol va retrouver les tatamis©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 19 décembre 2017 à 17h54

Diminuée par l'état de ses genoux, Emilie Andéol avait décidé de mettre sa carrière en pause après les derniers Championnats du Monde. Mais la championne olympique des Jeux de Rio a annoncé mardi qu'elle allait reprendre la compétition en 2018.

Décidément, l'air de La Plagne a du bon pour nos championnes. Vingt-quatre heures après qu'Estelle Mossely a profité des Etoiles du Sport pour annoncer qu'elle allait remonter sur les rings et passer professionnelle, une autre héroïne des Jeux de Rio a elle aussi annoncé mardi dans la station savoyarde son retour en compétition. Après un break de quatre mois, Emilie Andéol (30 ans) a en effet l'intention de retrouver les tatamis dès l'année prochaine. « Je suis toujours sur ma décision de faire un break et au début de l'année prochaine, ma bonne résolution sera de remettre le kimono en janvier. Je vais recommencer à me préparer, dans un cadre qui me convient, c'est-à-dire à Bordeaux », a déclaré la médaillée d'or, qui avait décidé de mettre sa carrière en pause après sa déception des Championnats du Monde, où elle s'était arrêtée dès les quarts de finale pour permettre à ses genoux, en piteux état, de se reposer. Toutefois, un manque de motivation pourrait très vite amener la judokate française à mettre un terme définitif à sa carrière. La Girondine pourrait également très vite renoncer si ses genoux l'empêchent de nouveau de défendre correctement ses moyens. « L'idée, si tout se passe bien, c'est de faire une compétition par équipes en juin. Et si à ce moment-là je vois que je n'ai plus la motivation ou que mes genoux ne suivent pas, je ne continuerai pas », ne cache pas la surprenante Andéol, sacrée championne olympique pour sa première participation aux Jeux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.