Une situation "spéciale" pour les JO 2022

Une situation "spéciale" pour les JO 2022©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, publié le mercredi 01 avril 2020 à 13h39

Pour la première fois depuis 1992, les Jeux Olympiques d'été et d'hiver vont se dérouler à moins de six mois d'intervalle à cause de la crise sanitaire. Et les organisateurs de l'édition 2022, qui va se dérouler à Pékin, veulent gérer la situation au mieux.

"C'est comme un gigantesque puzzle. Et chaque pièce doit s'imbriquer." La semaine dernière, lorsque Thomas Bach a officialisé le report des Jeux Olympiques de Tokyo à l'an prochain en raison de la pandémie de coronavirus, le patron du Comité international olympique (CIO) a aussi évoqué les nombreux challenges que ce report posait, et qui influe forcément sur les autres compétitions internationales. Une olympiade japonaise qui se déroulera donc du 23 juillet au 8 août 2021, et se terminera moins de six mois avant le début de Jeux d'hiver de Pékin, programmés du 4 au 20 février 2022.

"Les nouvelles dates des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo impliquent que nous sommes confrontés à une situation spéciale avec des Jeux d'été et d'hiver qui auront lieu en l'espace d'une demi-année, déclare un responsable du comité d'organisation de ces JO 2022 à l'agence Xinhua. Nous allons faire une étude détaillée de l'impact de ces nouvelles dates pour les Jeux de Pékin 2022. En attendant, nous sommes en communication étroite avec le CIO et la famille olympique pour gérer la situation et poursuivre la préparation des Jeux à tous les niveaux."

C'est en 1992 que les JO d'été et ceux d'hiver se sont déroulés à moins de six mois d'intervalle pour la dernière fois. Les Jeux de Barcelone avaient débuté un peu plus de 5 mois après la fin de ceux d'Albertville.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.