Une blessure atroce

Une blessure atroce©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 08 février 2022 à 10h57

Victime d'une fracture ouverte tibia-péroné lors du slalom géant, la skieuse américaine Nina O'Brien a été opérée avec succès et a donné de ses nouvelles mardi.



Tessa Worley n'est pas la seule à avoir chuté lundi, lors de la deuxième manche du slalom géant des Jeux de Pékin. L'Américaine Nina O'Brien, qui avait terminé juste devant la Française en prenant la sixième place de la première manche, a été victime d'une violente chute et s'est fracturée la jambe gauche non loin de la ligne d'arrivée, après avoir perdu l'équilibre au passage de l'avant-dernière porte. Une fracture ouverte tibia-péroné dont la Californienne de 24 ans a été opérée à Yanqing. "Nina souffre d'une fracture complexe aux tibia et péroné de la jambe gauche. Elle a été soignée à l'hôpital de Yanqing où son état a été stabilisé par les médecins chinois. Elle va retourner aux Etats-Unis pour de plus amples examens et pour se rééduquer", a annoncé la Fédération américaine de ski dans un communiqué.

"J'ai subi une intervention chirurgicale hier soir pour stabiliser mon tibia, après avoir été malheureusement d'une fracture ouverte de la jambe, a écrit O'Brien sur Instagram mardi. Je vais régler le reste à la maison, mais pour l'instant je suis entre de bonnes mains. Je tiens à remercier tous ceux qui ont pris soin de moi, en particulier ceux qui se sont précipités vers moi à l'arrivée et mes médecins et infirmières à Yanqing." Elle était également revenue sur son impressionnant accident, qui a choqué les autres skieuses : "Eh bien, j'ai donné tout ce que j'avais, et peut-être trop. Je continue à le rejouer dans ma tête, en souhaitant avoir skié ces dernières portes différemment. Mais c'est comme ça." Mercredi, c'est sa coéquipière AJ Hurt qui la remplacera sur le slalom.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.