Ski slopestyle : Ledeux reine de Font-Romeu

Ski slopestyle : Ledeux reine de Font-Romeu©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 16 janvier 2022 à 23h51

Les X Games et les Jeux d'hiver s'annoncent sous les meilleurs auspices pour Tess Ledeux. La jeune Française a encore fait forte impression ce week-end à Font-Romeu, qui accueillait une étape de la Coupe du monde de slopestyle.



Font-Romeu accueillait ce week-end la Coupe du monde de slopestyle. Tess Ledeux, grande favorite, n'a pas déçu à la maison avec une quatrième victoire dans la station pyrénéenne, la neuvième de sa carrière. "Je suis très contente, c'est toujours spécial de gagner à domicile, savoure la jeune Française de 20 ans (pour Le Dauphiné libéré). Il n'y avait pas tout le monde face à moi, mais je n'ai pas skié non plus à 100% et c'est aussi rassurant de gagner en ridant à 60%." L'Américaine Marin Hamill, second, a fini à plus de 10 points (86,46 contre 73,56), soit une marge particulièrement substantielle. "J'ai suivi les consignes et je suis allée au bout des choses. Il y a quelques erreurs qui ne me permettent pas d'améliorer mon premier run, mais c'est tout de même propre."

"Une grosse répétition générale"

Avant les X Games à Aspen la semaine prochaine, et bien sûr les Jeux de Pékin dans trois semaines, tous les voyants sont donc très au vert : "J'ai de l'ambition à Aspen, car ça reste les X Games. Mais c'est une grosse répétition générale avec le slopestyle et le big air en même temps, comme aux Jeux." Les qualifications du big air auront lieu le 7 février et la finale le 8, puis les qualifications du slopestyle le 13 février et la finale le 14.


L'apparition du big air, grande nouveauté du ski freestyle au programme olympique, pourrait largement bénéficier à la cousine de Kevin Rolland, championne du monde de la spécialité en 2019 et tenante du titre aux X Games. Egalement championne du monde de slopestyle en 2017, la tenante de la Coupe du monde (slopestyle et big air réunis) avait déçu en 2018 aux Jeux de Pyeongchang, où elle n'avait terminé que quinzième. Elle avait alors seize ans.



Vos réactions doivent respecter nos CGU.