Ski alpin (F) : Une championne olympique totalement inattendue sur le Super-G !

Ski alpin (F) : Une championne olympique totalement inattendue sur le Super-G !©Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 17 février 2018 à 05h25

Alors que la tenante du titre Anna Veith s'acheminait vers une deuxième médaille d'or en Super-G, la Tchèque Ester Ledecka, qui est également snowboardeuse, a créé la surprise.

Tout était prêt pour fêter le deuxième titre olympique consécutif d'Anna Veith sur le Super-G. Et ce jusqu'au dossard 26, quand la Tchèque Ester Ledecka a sorti de son chapeau la course de sa vie sur des skis. Car cette dernière n'est pas ce qu'on peut appeler une skieuse à plein temps sur la Coupe du Monde, étant championne du monde de géant parallèle en... snowboard en 2015 et étant même inscrite dans la discipline pour ces Jeux Olympiques de Pyeongchang ! Dans le coup dès le départ, Ester Ledecka a su résister malgré plusieurs erreurs pour conserver un petit centième d'avance sur Anna Veith et rendre amorphe l'aire d'arrivée à Jeongseon. Une course et un résultat qui resteront sans doute une des plus grandes surprises en ski alpin aux Jeux Olympiques !

Veith et Weirather complètent le podium Sacrée à Sotchi, Anna Fenninger, devenue Anna Veith suite à son mariage, n'est pas passée loin de réaliser une performance rare : conserver son titre olympique du Super-G. L'Autrichienne, malgré un deuxième quart de course pas optimal, a su aborder la fin de course pour venir devancer d'un dixième de seconde la Liechtensteinoise Tina Weirather, deuxième de la Coupe du Monde de la spécialité, qui n'est pas parvenue à égaler sa mère Hanni Wenzel, double championne olympique à Lake Placid en 1980. La performance signée Ester Ledecka sort du podium une des grandes favorites de la course, la Suissesse Lara Gut, qui laisse filer la médaille de bronze pour un centième de seconde, les cinq premières n'étant séparées que de seize centièmes.Vonn se rate, les Françaises loin du compte Contrainte de partir avec le dossard numéro 1, Lindsey Vonn a essuyé les plâtres et n'est pas passée loin d'un très gros coup. Solide tout au long du parcours, l'Américaine a raté le dernier changement de direction pour rallier la ligne d'arrivée et manque l'occasion de remporter un deuxième titre olympique dans sa carrière, terminant à la sixième place, ex-aequo avec l'Italienne Federica Brignone. Leader de la Coupe du Monde de descente, Sofia Goggia est également passée à côté du sujet avec la 11eme place à une demi-seconde. En ce qui concerne les Bleues, la contre-performance d'entrée de Tessa Worley, avec le dossard numéro 2, a donné le ton. Romane Miradoli concède 1''25 à Anna Veith quand Jennifer Piot est juste derrière, à 1''27. Tiffany Gauthier, quatrième à Bad Kleinkirchheim début janvier, n'a pas trouvé les ingrédients pour rééditer une telle performance.JO 2018 / SKI ALPIN (F)Classement du Super-G - Samedi 17 février 20181- Ester Ledecka (RTC) en 1'21''112- Anna Veith (AUT) à 0''013- Tina Weirather (LIE) à 0''114- Lara Gut (SUI) à 0''125- Johanna Schnarf (ITA) à 0''166- Federica Brignone (ITA) à 0''38- Lindsey Vonn (USA) à 0''388- Cornelia Huetter (AUT) à 0''439- Michelle Gisin (SUI) à 0''4610- Viktoria Rebensburg (ALL) à 0''51...19- Romane Miradoli (FRA) à 1''2520- Jennifer Piot (FRA) à 1''2722- Tiffany Gauthier (FRA) à 1''4528- Tessa Worley (FRA) à 2''43...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Ski alpin (F) : Une championne olympique totalement inattendue sur le Super-G !
  • c'était son jour ! elle a emprunté des skis et gagne cette course libérée de tout ! un peu comme Ophélie Davis en son temps qui a emprunté les skis d'Enak Gavaggio blessé et a gagné les X games en ski cross ! de belles championnes

  • Moi je trouve extraordinaire que des athlètes qui courent et se battent aux jeux olympiques même sans être dans les 3 premiers, se fassent traiter de nuls par des personnes vautrées dans leur canapé une bière dans la main et une part de pizza dans l'autre!!!! MDR

  • En ski alpin, les français sont tristes et nuls, il est plus que temps de se poser les bonnes questions, AUCUN ne méritait d'aller aux JO !Ce n'est pas les deux médailles du combiné qui vont nous consoler, cette épreuve n'étant que secondaire pour les meilleurs excepté un ou deux noms !

    Il y a donc des places a prendre ..Alors aucune hésitation allez y Jean....

  • y a t' il des français au JO?

    Oui des nuls !

  • Simple question ou simple fait : Bizarre aux JO d'hiver nous n'avons ni arabes ni noirs ...Remarquez on a déjà l'autre andouille qui vient en conférence de presse avec ses lunettes sous le prétexte qu'elle n'était pas maquillée..