Short track : Un Russe sanctionné pour une déclaration interdite ?

Short track : Un Russe sanctionné pour une déclaration interdite ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 11 février 2018 à 08h26

Médaillé de bronze sur le 1500m en short track, Semen Elistratov a fait des commentaires face à la presse qui pourrait être contraires aux conditions mises par le CIO à la participation de certains athlètes russes.

Alors que le Comité Olympique Russe a été suspendu et que la Russie n'est pas admise aux Jeux Olympiques de Pyeongchang suite au scandale du dopage soutenu par l'Etat Russe, certains athlètes reconnus comme « propre » ont été autorisés à participer sous la bannière olympique comme « Athlètes Olympiques de Russie ». Un statut qui s'accompagne de règles très strictes édictées par le CIO et acceptées par les athlètes autorisés. Or, suite à sa médaille de bronze sur le 1500m en short track, Semen Elistratov se serait mis en faute par rapport à ces règles. Le Russe a, en effet, dédié sa médaille à l'ensemble des athlètes exclus des Jeux Olympiques, ajoutant que cette sanction était « dure et injuste ». Des déclarations qui ne sont pas passées inaperçues du côté du CIO mais l'instance olympique ne veut pas faire de jugement trop hâtif. « Nous avons mis en place une équipe de surveillance concernant les actes et le comportement des athlètes russes autorisés et ils feront un rapport à la Commission Exécutive du CIO à l'issue des Jeux pour voir si non seulement la lettre mais aussi l'esprit de la loi a été violé. C'est à notre équipe d'experts de juger de cela. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU