Pyeongchang : C'est confirmé : les Russes ne se laisseront pas faire

Pyeongchang : C'est confirmé : les Russes ne se laisseront pas faire©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 06 décembre 2017 à 12h46

Les Russes montent au créneau. Quelques heures après que le Comité international olympique (CIO) a décidé de suspendre la Russie pour les Jeux d'hiver 2018 de Pyeongchang, vingt-deux sportifs russes ont annoncé mercredi leur intention de faire appel de la décision devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Les vingt-deux Russes en question présentent en commun d'avoir été médaillés à Sotchi puis disqualifiés pour dopage à la suite du travail de la commission Oswald. Une longue liste de noms (ils ne sont que vingt-deux à y apparaître pour le moment sur les 25 concurrents disqualifiés au total) parmi lesquels figurent notamment deux champions olympiques Alexander Legkov (ski de fond, 50 km) et Aleksandr Zubkov (bob à deux et à quatre). A noter que le président russe Vladimir Poutine doit réagir ce mercredi midi à cette décision du CIO. Pour le moment, seul le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov s'est exprimé. « Nous devons maintenant mettre de côté les émotions et sérieusement analyser les décisions du CIO concernant notre pays avant d'émettre un jugement, a déclaré Peskov. Dans tous les cas, nous devons obtenir des réponses à un certain nombre de questions qui nécessitent des contacts avec le CIO. Un certain nombre de questions techniques méritent des clarifications ».

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU