Polémique lors de l'épreuve de saut à ski par équipes mixtes

Polémique lors de l'épreuve de saut à ski par équipes mixtes©Media365

Marie Mahé, Media365 : publié le lundi 07 février 2022 à 21h40

L'épreuve de saut à ski par équipes mixtes a vu pas moins de cinq concurrentes être disqualifiées pour un problème de combinaison.



Les Jeux d'hiver 2022 de Pékin en Chine viennent à peine de débuter que déjà de premières polémiques ont éclaté. Ce lundi, l'une d'entre elle est venue de l'épreuve de saut à ski par équipes mixtes. En effet, un total de cinq concurrentes ont été disqualifiées, en raison d'une combinaison jugée non conforme. Parmi ces malheureuses sportives, on retrouve l'Allemande Katharina Althaus. Cette dernière, aujourd'hui âgée de 25 ans, n'est autre que la vice-championne olympique de l'individuel. Pas plus tard que ce lundi, la sportive s'est exprimée, en se montrant particulièrement véhémente et s'en prenant, tout bonnement, à la Fédération internationale de ski, à savoir la FIS, en l'accusant de "détruire le saut à ski féminin".

"Je sais que ma combinaison était conforme"

Dans des propos rapportés par l'agence sportive allemande SID et relayés par l'AFP, Althaus a ajouté : "Nous nous étions tant réjouies d'avoir une deuxième épreuve ici aux Jeux Olympiques (ndlr : pour les femmes). La FIS a tout détruit avec cette opération. Je trouve qu'ils ont détruit le saut à ski féminin. Je ne sais pas ce qu'ils cherchent à faire. C'est comme ça qu'on fiche en l'air des nations, des élans, et qu'on rend le sport injuste. J'ai été contrôlée si souvent en onze ans de saut à ski, et je n'ai jamais été disqualifiée une seule fois, je sais que ma combinaison était conforme." Outre l'Allemande Katharina Althaus, qui a éclaté en sanglots en apprenant sa disqualification, les quatre autres disqualifiées sont deux Norvégiennes, ainsi qu'une Autrichienne sans oublier non plus la championne japonaise Sara Takanashi. Toutes ces sportives avaient une combinaison qui ne respectait pas le règlement actuellement en vigueur. En revanche, lors de cette même épreuve, aucun homme n'a été disqualifié. Quant à l'épreuve individuelle chez les dames, là encore, aucune concurrente n'avait été disqualifiée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.