Patinage artistique - Cizeron : "Les juges ont déjà vu et apprécié nos programmes"

Patinage artistique - Cizeron : "Les juges ont déjà vu et apprécié nos programmes"©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 10 janvier 2022 à 19h05

Les deux danseurs français Guillaume Cizeron et Gabriella Papadakis, grands favoris pour le titre aux Jeux de Pékin, sont revenus sur leur décision sanitaire de déclarer forfait pour les championnats d'Europe cette semaine.



Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, déjà quintuples champions d'Europe, se sont exprimés à propos de leur forfait pour l'édition de cette semaine à Tallinn, qui se déroule sans bulle sanitaire et représente donc un risque de contamination au Covid. "On prend toutes les mesures possibles pour se protéger au mieux, confirme ainsi Gabriella Papadakis. On pourrait manquer de l'entraînement et au pire les Jeux, donc prendre l'avion et les transports pour un événement non bullé, ça paraissait un peu trop risqué par rapport à tout ce qu'on pouvait perdre. Ce n'est pas facile, car on tenait quand même beaucoup à récupérer notre titre." Malgré tout, les deux partenaires gardent tout de même le sourire, en pensant bien sûr à l'objectif de Pékin qui arrive dans cinq semaines (les 12 et 14 février pour la danse sur glace).

"Ce n'est pas pénalisant, estime Guillaume Cizeron. Notre début de saison est presque parfait, on est revenus en force dès septembre, les juges ont déjà vu et apprécié nos programmes. On a juste besoin de les performer au maximum. Même si on ne l'avait pas imaginé ainsi, on essaie de tirer avantage de cette position pour que ce soit le plus positif possible, pour nous entraîner d'autant plus. Et peut-être qu'on sera un peu moins fatigués aux Jeux..." "Les cas sont de plus en plus nombreux, ça se resserre d'autant plus car le virus est de plus en plus virulent, conclut Gabriella Papadakis. J'habite normalement en colocation, avec des personnes qui ont des emplois assez à risque, donc je me suis isolée ailleurs. On est tout le temps avec des masques, on ne voit personne, on s'entraîne..." Et de conclure dans un éclat de rire qui rassure, quand même.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.