La Russie proche d'un retour aux Jeux Olympiques

La Russie proche d'un retour aux Jeux Olympiques©Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 25 février 2018 à 10h40

Face à la gestion des rares cas de dopage et la bonne volonté de la délégation russe, Thomas Bach n'a pas caché son optimisme concernant la levée de la suspension du Comité Olympique Russe.

Suite au scandale de dopage qui a éclaboussé les Jeux Olympiques de Sotchi, le Comité International Olympique a su prendre toute la mesure de la situation en suspendant le Comité Olympique Russe, bannissant la Russie des Jeux de Pyeongchang, deux ans après avoir choisi une position tiède à Rio. Seuls ceux ayant montré « patte blanche » ont pu défendre la couleur de leur nation sous bannière olympique et sous le nom d'« Athlètes Olympiques de Russie » (OAR). Suite à la décision du CIO de ne pas autoriser ces derniers à défiler avec le drapeau russe à l'occasion de la cérémonie de clôture ce dimanche, Thomas Bach a fait un pas vers la Russie, se montrant confiant à propos d'un retour de la Russie dans le mouvement olympique mais sans s'avancer sur une date précise à ce sujet.Bach : « S'il n'y a pas de nouveaux cas... »Alors que la délégation russe a été touchée par deux cas de dopage à Pyeongchang, le curleur Alexander Krushelnitshy et la bobeuse Nadezhda Sergeeva, le président du Comité International Olympique a assuré que si la situation en restait là, la porte serait ouverte à la Russie. « S'il n'y a pas de nouveaux cas, alors la suspension sera levée, a assuré Thomas Bach en conférence de presse. Cette sanction peut être levée si la délégation des athlètes de Russie continue à respecter les conditions posées lors de la décision du 5 décembre. » Le patron de l'olympisme justifie cette prise de position par l'attitude même des deux athlètes mis en cause, qui n'ont pas fait de vagues et accepté leur sanction. « Il n'y a pas d'indication que ces deux cas relèvent d'un dopage systémique, ajoute Thomas Bach. De plus, la délégation de l'OAR a été proactive dans la gestion de ces deux cas, les sportifs en cause ont accepté la sanction, ce qui a permis de retirer la médaille de bronze du curling mixte et de la remettre au couple norvégien. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
11 commentaires - La Russie proche d'un retour aux Jeux Olympiques
  • on se met à genoux devant poutine c'est nul

    Ben oui, c'est l'aveu que tout ceci est politique et n'a rien à voir avec le sport ! C'est donc selon vous Poutine qui est visé ?

    on dit Mr Poutine svp , que cela vous plaise ou pas , votre commentaire est abjecte et laisse de glace ce grand homme qu'est Mr Poutine !

  • j'espère que ces faux culs du CIO , ne les réintégreront pas : surtout en ce moment ......

    Je vous invite à aller sur le site du journal "Le Temps" et à prendre connaissance du dossier de la chaîne allemande "ARD" qui a révélé que 18 fondeurs français avaient des analyses"anormales", vous serez un peu moins péremptoire ! Et pendant ce temps, pour Froome, circulez y-a rien à voir, il continue son petit bonhomme de chemin ! Et les dérogations thérapeutiques délivrées aux athlètes anglo-saxons, vous dites quoi ?

  • Pendant les Jeux de Sydney en 2000, un responsable de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a révélé que les États-Unis ont passé sous silence des cas de dopage concernant 10 à 12 athlètes au cours des deux dernières années

    Par contre la pas de sanction contre eux !!!! Ah chuttt c'est les américains il triche jamais eux...

    Marion Jones , Tyson Gay , Floyd Landis , comment pas oubli lui Lance Amstrong , Justin Gatlin , André Agassi , premier titre mondial truqué Mohamed Ali , Tim Montgomery , Kelli White .

  • Un accord à certainement été trouvé sur le montant du chèque ou du virement aux Iles Vierges!!

  • J.OL. HIVER 2018 COREE

    Très irritant le cocorico éternel, e bruit vantardise des media français sur les résultats très modestes de la France, aux J.Ol. en Corée.
    9me place sur 10. Nos media font attention de ne pas mentionner les tableaux du classement général.
    Même les "petits pays" ont fait très considérablement mieux, jusqu'au double des médailles, (positions 1 à 5) comparés avec la France.
    En ne pas comparant avec les autres pays, les media portent la France au J.Ol. aux nues, trompant, d'une façon, nous, les français.