La Chine n'envisage pas un report

La Chine n'envisage pas un report©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 30 novembre 2021 à 16h15

Alors que le variant Omicron a fait son apparition en Afrique du Sud, la Chine estime que ce sera un nouveau défi à relever mais n'envisage pas du tout de reporter les Jeux d'hiver.



En 2020, quatre mois avant le coup d'envoi des Jeux Olympiques d'été de Tokyo, le Comité international olympique avait annoncé le report d'un an de la compétition en raison de la pandémie de coronavirus. Plus d'un an et demi plus tard, le virus est toujours présent, et un nouveau variant, Omicron, a même été découvert en Afrique du Sud. Néanmoins, les Jeux Olympiques d'hiver, qui doivent se tenir à Pékin du 4 au 20 février 2022, ne sont pas du tout menacés. C'est en tout cas ce qu'a annoncé Zhao Lijian, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, ce mardi lors d'une conférence de presse. « Je pense que cela posera certainement un défi à nos efforts pour prévenir et contrôler le virus, mais comme la Chine a de l'expérience dans la prévention et le contrôle du coronavirus, je suis convaincu que la Chine sera en mesure d'accueillir les Jeux Olympiques d'hiver comme prévu, en douceur et avec succès. En tout cas, nous apprécions les efforts de l'Afrique du Sud pour fournir des informations opportunes sur le variant. »

Vaccination obligatoire ou quarantaine de trois semaines

Lors d'une autre conférence de presse, Xu Wenbo, chef du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, s'est montré tout aussi rassurant. « Nous avons de nombreuses options qui ont été lancées, avec des vaccins inactivés, des vaccins à protéine recombinante et des vaccins à vecteur viral qui en sont au stade préliminaire de recherche ». Selon les autorités de santé chinoises, plus de 1,1 milliard de Chinois sont vaccinés à ce jour. Depuis le début de la pandémie, la Chine a fermé ses frontières et les spectateurs étrangers ne pourront pas assister aux Jeux Olympiques. Quant aux sportifs, ils devront être vaccinés pour pouvoir entrer dans le pays, ou alors respecter une quarantaine de trois semaines en arrivant. Le prix à payer pour que les 24emes Jeux Olympiques d'hiver puissent se disputer.



Vos réactions doivent respecter nos CGU.