JO d'hiver 2026 : Le CIO modifie le processus de candidature

JO d'hiver 2026 : Le CIO modifie le processus de candidature©Media365
A lire aussi

Alicia Foricher, publié le mercredi 18 octobre 2017 à 06h52

Le processus de candidature pour l'organisation des Jeux Olympiques d'hiver va être simplifié. C'est ce qu'a expliqué le CIO dans un communiqué de presse ce mardi.

Les JO d'hiver n'attirent plus les villes, et le CIO pense avoir trouvé une solution en simplifiant son processus de candidature, dès les JO de 2026. Pour la première phase, "les villes n'auront pas à soumettre de propositions ou garanties officielles, ni à faire de présentations. Le CIO et le Mouvement olympique vont adopter une approche plus proactive, en assistant et en soutenant les villes bien avant que des engagements ne soient pris, en envoyant des équipes d'experts techniques sur place pour les aider à élaborer leurs projets olympiques. Le coût de l'aide fournie à toutes les villes sera entièrement assumé par le CIO."
Six villes sont déjà intéressées par les JO 2026
La phase de candidature officielle sera également raccourcie (d'octobre 2018 à septembre 2019). Pour le moment, six villes sont potentiellement intéressées par les JO de 2026. Il s'agit de Sion en Suisse, (qui partagerait les épreuves avec les deux villes de Turin et La Plagne-Courchevel), de Salt Lake City aux Etats-Unis (qui a déjà accueilli les JO d'hiver en 2002), de Sapporo au Japon (qui a déjà accueilli les JO d'hiver en 1972), d'Almaty au Kazakhstan, de Lillehammer en Norvège (qui a déjà accueilli les JO d'hiver 1994) et de Calgary au Canada (qui a déjà accueilli les JO d'hiver en 1988).

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU