JO 2018 - Dopage : La Russie suspendue, seuls les sportifs propres concourront sous bannière neutre

JO 2018 - Dopage : La Russie suspendue, seuls les sportifs propres concourront sous bannière neutre©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 05 décembre 2017 à 19h56

Le Comité international olympique a décidé de suspendre la Russie pour les Jeux Olympiques de Pyeongchang. Seuls les sportifs russes propres pourront concourir sous bannière neutre.

Pour la première fois de l'histoire de l'olympisme, un comité national est interdit de JO par le Comité international olympique. Ce mardi, après une longue enquête, le CIO a en effet décidé de suspendre le comité russe, coupable de dopage d'Etat, et donc de le priver des JO d'hiver de Pyeongchang, qui se dérouleront du 9 au 25 février prochain. Vitaly Mutko, ancien ministre des Sports russe et « accessoirement » président du comité d'organisation de la Coupe du Monde de football 2018, est quant à lui suspendu à vie par le CIO. Rappelons qu'il y a deux ans à Rio, seule la Fédération russe d'athlétisme avait été bannie des JO d'été. Les Russes jamais suspendus pourront participer Certains sportifs russes seront autorisés à concourir en Corée du Sud, mais sous de strictes conditions, et sous drapeau neutre. Ils seront choisis par un panel présidé par l'ancienne ministre française des Sports Valérie Fourneyron, aujourd'hui présidente d'une l'agence de contrôle antidopage indépendante des fédérations internationales, l'ITA. Pour participer aux JO, les sportifs devront évidemment répondre aux critères de sélection de leurs sports respectifs, mais aussi n'avoir jamais été disqualifiés ou suspendus pour dopage, et ils devront se soumettre à tous les tests anti-dopage de la Task Force avant les JO. Ces athlètes (ou ces équipes, si l'on parle de hockey sur glace et de curling) participeront alors sous le nom d'« Athlètes olympiques de Russie », porteront une tenue avec leur nom et le drapeau olympique, et c'est l'hymne olympique qui sera joué en cas de médaille d'or et lors des cérémonies protocolaires. Ils bénéficieront de la même logistique que tous les autres athlètes, mais c'est le panel qui décidera également des entraîneurs et dirigeants autorisés à les accompagner. Onze médailles russes gagnées en 2014 retirées depuisEn 2014 à Sotchi, la délégation russe comptait 225 sportifs et avait récolté 33 médailles. Mais depuis, onze ont été retirées pour cause de dopage. On ne reverra donc pas ces athlètes tricheurs en Corée du Sud, notamment dans des sports comme le ski de fond, le skeleton, le patinage de vitesse ou le bobsleigh. Mais combien la délégation neutre pourra-t-elle remporter de médailles à Pyeongchang ? Réponse le 25 février.
 
48 commentaires - JO 2018 - Dopage : La Russie suspendue, seuls les sportifs propres concourront sous bannière neutre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]