JO 2018 : Ce qu'il faut retenir de la quatrième journée

JO 2018 : Ce qu'il faut retenir de la quatrième journée©Media365

Guillaume MARION, publié le mardi 13 février 2018 à 17h24

Voici ce qu'il faut retenir de cette quatrième journée des JO de Pyeongchang.

Pinturault et Muffat-Jeandet dauphins du Roi Hirscher

Derrière l’indétrônable Marcel Hirscher enfin titré en combiné alpin aux Jeux Olympiques, Alexis Pinturault et Victor Muffat-Jeandet se sont offerts deux belles médailles (argent et bronze) et complètent ainsi le podium derrière l'Autrichien. En embuscade après la descente (raccourcie), Pinturault a assuré sur le slalom pour finir à 23 centièmes du champion olympique. Le skieur de Courchevel fait donc mieux qu'à Sotchi en 2014, où il avait pris le bronze sur le géant. La tâche fut bien plus rude pour Muffat-Jeandet. Après une 29eme place à la fin de la première épreuve, le Français a été énorme sur le slalom, où il est seulement devancé par Hirscher et Pinturault. Cela fait donc désormais cinq médailles pour la délégation tricolore à Pyeongchang.

Premier cas de dopage à Pyeongchang pour Kei Saito

Il aura donc fallu attendre le 4eme jour de ces Jeux Olympiques 2018 pour voir le premier cas de dopage arriver. En effet, Kei Saito a été contrôlé positif à l'acétalozamide lors d'un test hors compétition. Le Japonais de 21 ans a donc été suspendu provisoirement par le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour ce produit considéré comme masquant. Après avoir participé au 1500m en short-track, Kei Saito aurait pu participer au 5000m ce mardi, où il était remplaçant.

Kim et Klaebo, la jeunesse dorée

Agés de 17 et 21 ans, Chloe Kim et Johannes Hoesflot Klaebo sont devenus champions olympiques ce mardi. Trop jeune pour participer aux Jeux Olympiques à Sotchi, Chloe Kim a survolé la concurrence en finale du halfpipe en snowboard. Avec un troisième run noté à 98,25 points, l'Américaine n'a laissé aucune chance à la concurrence et s'offre donc son premier titre olympique, où elle devance Jiayu Liu et Arielle Gold. A noter, que les Françaises Mirabelle Thovex (9eme) et Sophie Rodriguez (10eme) n'ont pas été dans le coup. De son côté, Johannes Hoesflot Klaebo a tenu son rang de favori et a nettement devancé l’Italien Federico Pellegrino (+ 1‘’34) et le Russe Alexander Bolshunov (+ 1‘’36). Le Norvégien est devenu le plus jeune champion olympique de ski de fond. Les Français (Baptiste Gros, Richard Jouve et Lucas Chavanat) n'ont pas pris part à la finale.

Des Français(es) peu en réussite

A part Pinturault et Muffat-Jeandet, les Français n'ont guère brillé ce mardi à Pyengchang. En effet, lors du sprint féminin de ski de fond remporté par Stina Nilsson, Aurore Jean a été sortie dès les qualifications en se classant 46eme. Un peu plus tard, Thibaut Fauconnet a bénéficié d'un repêchage, après avoir été gêné par un concurrent, pour se qualifier en quarts de finale du 1000m hommes en short-track alors que Sébastien Lepape a, lui, été éliminé. Enfin, Alexis Contin n'a pu faire mieux qu'une 22eme place sur le 1500m hommes en patinage de vitesse.

Belles premières pour Fontana et le Canada

Après six podiums en trois éditions de Jeux Olympiques, Arianna Fontana s'est enfin parée d'or. L'Italienne est devenue championne olympique sur le 500m féminin en short-track. Fontana domine notamment la Sud-Coréenne Choi Min-jeong et la Britannique Elise Christie. Après Fontana, c'est le Canada qui est rentré dans l'histoire en remportant la première médaille d'or en curling mixte. Les Canadiens ont battu les Suisses (10-3) en finale et inscrivent leur nom à ce tout nouveau palmarès, alors que les "athlètes olympiques de Russie'' ont pris la médaille de bronze.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.