Jeux Paralympiques : Daviet avait "la rage"

Jeux Paralympiques : Daviet avait "la rage"©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 09 mars 2022 à 09h44

Vainqueur "inattendu" sur le sprint du ski de fond aux Jeux Paralympiques de Pékin mercredi, Benjamin Daviet savoure cette médaille d'or après ses désillusions en biathlon.



Les larmes de joie ont remplacé celles de tristesse. Au lendemain d'une décevante sixième place en biathlon moyenne distance, Benjamin Daviet, champion paralympique en titre de la distance et qui avait déjà échoué à faire le doublé quelques jours plus tôt en se classant au pied du podium du sprint, a décroché sa première médaille de ces Jeux de Pékin mercredi en étant sacré de manière un peu "inattendue", comme il l'a ensuite concédé, sur le sprint du ski de fond en catégorie debout.

"Les Jeux sont réussis"

"Elle fait tellement plaisir... C'était vraiment dur sur les deux courses de biathlon et là, d'aller chercher sur ce format-là c'est vraiment inattendu et ça vraiment plaisir. C'est bon, les Jeux sont réussis. J'étais venu pour faire une médaille d'or, elle est faite là et derrière ce ne sera que du bonus. Je vais être plus relâché et ça ira beaucoup mieux", a ensuite confié, en larmes, le porte-drapeau de la délégation tricolore au micro de France 3.


Vainqueur de sa sixième médaille, dont désormais quatre en or, pour ses troisièmes Jeux Paralympiques, le natif d'Annecy a devancé l'Allemand Marco Maier ainsi que l'Ukrainien Grygorii Vovchynskyi. Et il était épuisé après avoir franchi la ligne d'arrivée en vainqueur. "J'avais tellement la rage de mes deux courses d'avant que j'ai vraiment déchargé. C'est tellement de bonheur parce que c'est une course qui est vraiment dure. Mais la journée est longue. Je suis debout depuis 7h ce matin, c'est horriblement long, et ça fait huit heures que je n'ai pas mangé. C'est l'enfer", a ainsi reconnu celui qui va pouvoir se reposer avant ses deux dernières épreuves, le 12,5 km en biathlon vendredi puis le relais de ski de fond le lendemain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.