Jeux Paralympiques : Bauchet en or, Deleplace en bronze

Jeux Paralympiques : Bauchet en or, Deleplace en bronze©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le samedi 05 mars 2022 à 07h59

Les Jeux Paralympiques de Pékin ont bien débuté pour la délégation française, qui a remporté deux médailles en para ski alpin : l'or pour Arthur Bauchet et le bronze pour Hyacinthe Deleplace. Déception en revanche pour Marie Bochet et Benjamin Daviet.

La France a pour objectif de finir dans le Top 5 du classement des médailles des Jeux Paralympiques de Pékin, et faire au moins aussi bien que les 20 médailles (dont 7 en or) glanées à Pyeongchang il y a quatre ans. Elle en compte déjà deux après une demi-journée de compétition ! Arthur Bauchet et Hyacinthe Deleplace ont remporté respectivement l'or et le bronze en para ski alpin. A 21 ans, Bauchet décroche le Graal, quatre ans après être rentré de Corée du Sud avec quatre médailles d'argent. Le Tropézien, qui évolue dans la catégorie "debout" en raison d'une maladie génétique qui se caractérise par une faiblesse musculaire des membres inférieurs, a remporté la descente sur le site de Yanqing, en devançant de 33 centièmes l'Autrichien Markus Salcher et de 1"25 le Suisse Théo Gmuer. Trois autres Français étaient en lice et Manoel Bourdenx a fini 7eme, Jordan Broisin 13eme et Oscar Burnham 18eme. Et ce n'est peut-être que le début de la quête de l'or pour Bauchet qui est également aligné sur le slalom, le géant, le Super-G et le combiné !



Deleplace et Giraud-Moine, quelle belle reconversion !

Pour Hyacinthe Deleplace, en revanche, c'est une toute première médaille aux Jeux Paralympiques d'hiver. Après avoir concouru aux Jeux Paralympiques de Londres en 2012 en athlétisme, le Haut-Savoyard de 32 ans, malvoyant, a décidé de se lancer dans le para ski alpin, et le voici récompensé par une médaille de bronze en descente. Avec son guide Valentin Giraud-Moine, ancien skieur de Coupe du Monde dont la carrière a été brisée par une terrible blessure aux genoux, il a terminé troisième à 65 centièmes de l'Autrichien Johannes Aigner et 29 du Suisse Mac Marcoux. Comme Bauchet, Deleplace prendra également part à quatre autres épreuves lors de ces Jeux Paralympiques.

Coup du sort pour Bochet, pas de médaille en para biathlon



Si la journée fut merveilleuse pour Arthur Bauchet, cela n'a pas été le cas pour son homonyme Marie Bochet. L'octuple championne paralympique (4 médailles d'or à Sotchi, 4 médailles d'or à Pyeongchang), née il y a 28 ans sans avant-bras gauche, a perdu un ski après une dizaine de secondes de descente et a dû abandonner. Mais la Chambérienne aura l'occasion de se rattraper car elle participera elle aussi à quatre autres épreuves. En para biathlon, deux Français étaient sur la piste de Zhangjiakou ce samedi, mais aucun n'a décroché de médaille. Benjamin Daviet (32 ans), le porte-drapeau de la délégation tricolore, a terminé cinquième du sprint dans la catégorie debout (il a perdu l'usage d'un genou suite à une maladie nosocomiale après une opération du fémur), une épreuve dont il était le tenant du titre. Dans la catégorie des déficients visuels, Anthony Chalençon (31 ans), médaillé de bronze sur 15km à Pyeongchang, a quant à lui terminé neuvième du sprint. A l'issue de cette première journée, la France occupe la cinquième place au tableau des médailles, derrière l'Ukraine (qui avait fini 6eme en 2018 et qui présente 20 concurrents cette année, malgré le terrible contexte), la Chine, le Canada et l'Autriche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.