Jeux de Pékin : Vers un boycott par la diplomatie américaine

Jeux de Pékin : Vers un boycott par la diplomatie américaine©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 16 novembre 2021 à 20h10

Pour protester contre le manque de respect des droits de l'homme en Chine, la diplomatie américaine devrait boycotter les prochains Jeux d'hiver de Pékin. Les athlètes, quant à eux, seront libres d'y participer.

Pékin ne devrait pas être un nouveau Moscou ou Los Angeles. Toutefois, un boycott des prochains Jeux d’hiver d’un point de vue diplomatique semble bien se mettre en place. Alors que l’équipe des Etats-Unis devrait bien rejoindre la Chine pour participer aux épreuves organisées du 4 au 20 février prochain dans la première ville à accueillir la déclinaison hivernale de l’événement après avoir été l’hôte des Jeux estivaux en 2008, les sportifs américains ne devraient pas pouvoir compter sur le soutien de leurs représentants politiques. En effet, selon le chroniqueur du Washington Post Josh Rogin, l’administration dirigée par le Président Joe Biden serait proche de valider la recommandation qui lui a été faite, c’est-à-dire boycotter purement et simplement les prochains Jeux d’hiver. Une idée qui a fait son chemin à partir d’une proposition du sénateur Mitt Romney, qui a récemment déclaré que « dans les états autoritaires, les Jeux ont souvent été utilisés comme un outil de propagande plus que comme un levier de réformes ».

Un boycott qui ne concernera pas les athlètes

Selon des sources internes à l’administration américaine, Joe Biden aurait pris sa décision et devrait l’annoncer avant la fin du mois de novembre. Ce boycott serait un moyen pour les dirigeants américains de mettre l’accent sur l’absence de respect des droits de l’homme en Chine, notamment concernant la minorité ouïghoure. De son côté, le président chinois Xi Jinping n’a pas abordé la question d’une éventuelle invitation lancée à Joe Biden pour assister aux Jeux d’hiver quand son homologue américain, selon la Maison Blanche, a bien abordé la question des droits de l’homme en Chine, notamment dans les régions du Xinjiang, du Tibet et de Hong Kong. Mitt Romney, quand à lui, a répliqué vivement via le réseau social Twitter. « Il est inacceptable que la Chine puisse accueillir les Jeux d'hiver, alors que le Parti communiste chinois (PCC) commet un génocide contre les Ouïghours, a déclaré l’ancien candidat à la présidence. Je plaide depuis longtemps pour un boycott diplomatique des Jeux de Pékin et j'espère que l'administration enverra un message fort au PCC, sans punir les athlètes américains. » Ces derniers, quant eux, seront bien libres de participer, ou non, aux épreuves.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.