Biathlon : Vasnetsova, en isolement Covid, dénonce une nourriture "immangeable"

Biathlon : Vasnetsova, en isolement Covid, dénonce une nourriture "immangeable"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 08 février 2022 à 19h56

Les menus offerts aux athlètes touchés par le Covid à Pékin ont été dénoncés à plusieurs reprises depuis le début des Jeux. Valeria Vasnetsova a tenté de passer la vitesse supérieure afin d'alerter, en s'émouvant sur les réseaux sociaux.



La biathlète russe Valeria Vasnetsova, qui a dû respecter une période de quarantaine post-Covid au village olympique à Pékin, a posté en photo le plateau de nourriture qui lui était fourni durant ces moments d'isolement. Sur son post Instagram, elle assure que "c'était si mauvais qu'elle en souffrait physiquement et qu'elle pleurait toute la journée". Elle précise avoir reçu ce sympathique assortiment de pâtes, viande, sauce et pommes de terre durant cinq jours consécutifs, autant pour le petit-déjeuner que pour le déjeuner et le dîner. "C'est immangeable, j'ai mal à l'estomac, je suis très pâle et j'ai d'incroyables cernes. Je veux que tout ça se termine, je suis très fatiguée. Mes os sont déjà en train de sortir." N'hésitant pas à accompagner sa critique culinaire du fameux emoji vomi, elle a visiblement été entendue.

Son appel à l'aide lui a ainsi permis d'obtenir depuis de meilleurs menus, d'après Associated Press. Du saumon, du concombre, du yaourt et des saucisses lui auraient notamment été servis. Un vélo d'appartement devrait également lui être amené. Vasnetsova n'est pas la première à dénoncer les conditions des athlètes testés positifs au Covid, placés dans des hôtels à part jusqu'à leur rétablissement pour qu'ils puissent concourir. "Je ne comprends réellement pourquoi ils ont cette attitude envers nous, les athlètes", s'exclamait-elle encore, faisant aussi constater que son médecin, logé deux étages plus haut, jouissait lui de fruits frais, de salade, de crevettes et de brocolis, alors qu'il se trouvait de la même manière en isolement à cause du coronavirus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.