Biathlon (Mass Start/H) : Des regrets pour Fillon Maillet, rattrapé par ses émotions

Biathlon (Mass Start/H) : Des regrets pour Fillon Maillet, rattrapé par ses émotions©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 18 février 2022 à 12h30

Candidat au podium jusqu'au dernier tir de la Mass Start, Quentin Fillon Maillet a confié ses regrets après avoir été rattrapé par ses émotions face aux cibles.

Quentin Fillon Maillet rêvait du « Grand Chelem ». Champion olympique de l'individuel et de la poursuite, médaillé d'argent sur le relais mixte, le sprint et le relais masculin, le Jurassien avait l'opportunité d'aller chercher une sixième médaille en six courses. Mais un dernier tir laborieux l'a fait échouer au pied du podium sur la Mass Start ce vendredi. « J'y ai cru fort, je me suis battu fort pour cette course-là, a confié Quentin Fillon Maillet au micro de France Télévisions. J'avais envie d'aller chercher le Grand Chelem car je ne sais pas si j'en aurai encore l'occasion dans le futur. » Admettant que cette dernière course de la quinzaine a été une « grosse, grosse bagarre », le natif de Champagnole a confié avoir senti qu'il « y avait vraiment quelque chose à jouer » quand Johannes Thingnes Boe a manqué deux cibles sur le dernier tir. « Le tir debout est quelque chose qui me convient bien donc il fallait vraiment aller chercher quelque chose et ce sont les émotions qui m'ont rattrapé et ça a été plus compliqué que prévu », a-t-il assuré.


Fillon Maillet : « Ça reste fantastique d'avoir ces cinq médailles »

Ces trois fautes sur le dernier tir debout, pour cinq au total sur cette Mass Start, sont un motif de regrets pour Quentin Fillon Maillet. « Je m'en veux un peu pour les trois fautes au dernier tir parce que ce Grand Chelem me faisait envie même si ça reste fantastique d'avoir ces cinq médailles, il y aurait un petit truc en plus, a-t-il déclaré. Je suis exigeant même si, en arrivant ici, je n'aurai jamais espéré pouvoir faire six sur six. » Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, le Jurassien confirme que « c'est malgré tout une belle quatrième place et un gros combat jusqu'au bout ». Maintenant que la parenthèse olympique se referme, Quentin Fillon Maillet ne compte pas décompresser, lui qui a encore un grand objectif pour cette saison. « Il reste encore le Grand Chelem à aller chercher en Coupe du Monde et j'aurai bien aimé célébrer ça en rentrant mais il faudra attendre la fin du mois de mars pour ça, a confié le Jurassien. C'est juste extraordinaire. Martin Fourcade l'avait déjà montré par le passé mais j'ai montré aujourd'hui que je suis capable de jouer le classement général de la Coupe du Monde et les Jeux d'hiver. C'est chose faite mais il va falloir valider la deuxième partie de saison sur le mois de mars pour aller chercher le gros Globe de Cristal qui est un deuxième objectif pour cette saison. » Une quête qui reprendra le 5 mars prochain à Kontiolahti.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.