Biathlon : Fillon Maillet en quête de l'or olympique

Biathlon : Fillon Maillet en quête de l'or olympique©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 27 janvier 2022 à 00h15

Avant de s'envoler prochainement pour Pékin, Quentin Fillon Maillet, l'actuel leader du classement général en biathlon, s'est exprimé sur ses ambitions lors de ces Jeux Olympiques.



Après Vincent Defrasne (Turin 2006), Vincent Jay (Vancouver 2010) et Martin Fourcade (Sotchi 2014 et Pyeongchang 2018), Quentin Fillon Maillet veut à son tour se parer de l'or olympique. Alors que les Jeux Olympiques 2022 à Pékin (4-20 février) ne vont pas tarder à commencer, le Français se veut ambitieux, lui qui domine actuellement le classement général de la Coupe du monde (636 points), devant son compatriote Emilien Jacquelin (501). Présent en Corée du Sud il y a quatre ans, le natif de Champagnole ne s'était guère illustré (29eme de la Mass Start). Désormais, à 29 ans, "QFM" veut confirmer son statut et rêve en grand, à quelques jours de s'envoler pour la Chine. « Le gros objectif, c'est la médaille d'or individuelle. Cela fait trois ans que je réussis des médailles individuelles sur les Championnats du monde, je continue avec une progression qui est plutôt bonne depuis le début de saison », a reconnu l'intéressé, qui reste sur une 8eme place lors de la Mass Start d'Antholz-Anterselva.

« L'or aux JO serait l'aboutissement de plein de choses »

« Ce qui manque à mon palmarès c'est vraiment une médaille d'or, l'or aux Jeux Olympiques serait l'aboutissement de plein de choses dans ma carrière sportive. (...) L'or olympique ou le Globe de cristal ? Les JO, c'est tous les quatre ans, médiatiquement c'est le summum. Le Globe reste sportivement plus prestigieux qu'une médaille olympique. Mais ils sont au même niveau de comparaison car les JO, c'est aussi ce qui glorifie une carrière, a par la suite expliqué Fillon Maillet, dans des propos recueillis par L'Est Républicain. Une médaille olympique se joue sur trente minutes, le Globe de cristal sur quatre mois et une trentaine de compétitions. Je suis plutôt en bonne posture pour essayer d'atteindre mes deux objectifs, mais rien n'est coché ni pour l'un ni pour l'autre. En mars, je ferai le bilan. Les deux objectifs ne sont pas incompatibles. (...) Entre quatre médailles d'argent ou une en or ? La médaille d'or... »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.