1200 agents de sécurité remplacés

1200 agents de sécurité remplacés©Media365

Antoine Poussin, publié le mardi 06 février 2018 à 11h52

Plus de 1200 agents de sécurité, touchés par un virus, vont devoir être remplacés à Pyeongchang, à seulement trois jours de l'ouverture de la compétition.

Des agents de sécurité touchés par un virus à Pyeongchang. Les organisateurs ont dû faire face à une épidémie qui a atteint une grande partie de leurs employés. Au total, ce serait plus de 1200 agents de sécurité qui auraient été contaminés et 41 auraient été transférés à l'hôpital, souffrant de diarrhées et d'envies de vomir. Un norovirus, responsable de la plupart des gastro-entérites et qui se transmet par la nourriture et l'eau, leur a été diagnostiqué. Un officiel du comité local d'organisation (POCOG) a alors déclaré auprès de l'AFP que « ces 1200 personnes ont été contraintes d'abandonner leur fonction » et qu' « elles ont été remplacées par 900 militaires. » Une enquête a été ouverte par les autorités sanitaires pour déterminer l'origine du virus.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - 1200 agents de sécurité remplacés
  • je pense que c'était bien calculé et çà doit être des soldats de corée du nord qqui vont se régaler

  • Tout simplement une astuce pour remplacer les vigiles par l'armée , pour éviter toute suspicion .

  • Ne s'agirait-il pas de ce que l'on nomme"un virus diplomatique"?
    En tout cas ce phénomène pourrait bien servir d'alibi à de nombreuses délégations pour "expliquer" la faillite de certaines d'entre elles en terme de performances attendues et donc de médailles prévues.
    Souhaitons à la France de ne pas avoir à en faire usage.

  • Les athlètes vont pouvoir dire " Séoul et toilettes ?"

  • "diarrhées"? On va pouvoir suivre les athlètes à la trace, diarrhées sur neige blanche, c'est imparable!!!