VTT - Ferrand-Prévot : "Si je ne suis pas championne olympique, ce sera un échec"

VTT - Ferrand-Prévot : "Si je ne suis pas championne olympique, ce sera un échec"©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 11 juillet 2021 à 22h26

La médaille d'or olympique est l'objectif ultime de Pauline Ferrand-Prévot, qui aura encore une chance à Paris 2024 si elle ne parvient pas à ses fins à Tokyo dans un peu plus de deux semaines (le mardi 27 juillet pour la course dames).



Parmi les athlètes de l'équipe de France engagés aux Jeux Olympiques, Pauline Ferrand-Prévot sera encore une des plus surveillées. "Ce titre, je le veux plus que tout, assène-t-elle encore, plus motivée que jamais, sur France 3. Si je ne l'ai pas à la fin de ma carrière, ce sera inachevé et même un échec. J'ai juste envie d'arriver aux Jeux à 100%, de me dire que je ne pourrais pas faire mieux..." A 29 ans, "PFP" a enchaîné les échecs olympiques, avec une huitième place sur route et une 26eme place en VTT à Londres 2012, puis une 26eme place sur route et un abandon en VTT à Rio 2016. La Rémoise a pris le temps de réfléchir à ce surmenage et l'a analysé pour modifier sa façon d'aborder sa carrière, se concentrant sur le VTT.

"Après Rio, je me suis vraiment rendu compte que je ne voulais plus de cette vie, avec toutes ces disciplines... Je veux vraiment être championne olympique, mais aussi être heureuse tout simplement, me lever le matin et avoir envie d'aller à l'entraînement, discuter avec les gens..." Cette saison, c'est la jeune Loana Lecomte qui représente la meilleure chance française. A 21 ans, la championne du monde Espoirs écrase la Coupe du Monde, puisqu'elle a remporté les quatre premières manches (il y en aura six au total). Mais Ferrand-Prévot est encore championne du monde en titre. Sacrée en octobre 2020 en Autriche, elle prouvait alors qu'elle était toujours capable d'immenses performances. Etre à nouveau tapie - un peu - dans l'ombre est peut-être la meilleure chose qui puisse lui arriver...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.