Vervoort a choisi l'euthanasie

Vervoort a choisi l'euthanasie©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, publié le vendredi 22 décembre 2017 à 16h18

De plus en plus paralysée, Marieke Vervoort, médaillée d'or lors des Jeux paralympiques de 2012 et d'argent aux Jeux 2016, a annoncé être prête à se faire euthanasier pour mettre un terme à ses souffrances.

Voilà une bien triste nouvelle. Marieke Vervoort, figure des Jeux paralympiques, est très mal en point et elle a annoncé être prête à se faire euthanasier. Lors des Jeux de Londres en 2012, elle avait remporté la médaille d'or en 100 mètres fauteuil. Puis quatre ans plus tard, aux Jeux de Rio de Janeiro, la Belge avait décroché l'argent sur 400 mètres. Elle avait alors laissé éclater sa joie et affiché un bonheur rayonnant. Mais, à 38 ans, elle parait à bout. Atteinte d'une maladie dégénérative qui est incurable, Vervoort, qui avait annoncé en 2016 être obligée de mettre un terme à sa carrière, est de plus en plus paralysée. Elle ne peut plus respirer seule pratiquement, ne parvient plus à dormir, mange très peu et elle perd la vue. «C'est trop difficile aujourd'hui. Je suis de plus en plus déprimée, a-t-elle confié dans le «Telegraph». Je pleure beaucoup. Une neurologue est restée avec moi toute une nuit, lorsque j'enchaînais les spasmes les uns après les autres. Elle m'a dit que ce n'était pas une crise d'épilepsie comme je le pensais, mais juste mon corps qui hurlait : "J'ai tellement mal. Je n'en peux plus"». Pour stopper ses souffrances, Marieke Vervoort a choisi l'euthanasie par injection létale, pratique légale en Belgique et autorisée depuis 2002 pour les patients souffrant d'un mal incurable qui en ont fait volontairement la demande.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Vervoort a choisi l'euthanasie
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]