Van der Poel, " pas au courant " du retrait d'une planche

Van der Poel, " pas au courant " du retrait d'une planche©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le lundi 26 juillet 2021 à 16h01

Victime d'une chute fatale lors de la course olympique du cross country, Mathieu Van der Poel a affirmé après son abandon ne "pas être au courant" du retrait d'une planche en bois. Le coureur néerlandais a par la suite jeté l'éponge.


Grandissime favori de la course de cross country des Jeux Olympiques, Mathieu Van der Poel est tombé de haut. Au sens littéral du terme. Dès le premier tour de course, une erreur d'appréciation du Néerlandais a engendré sa chute du haut d'un rocher. Un incident fatal, provoquant son abandon quatre tours de course plus tard. Il n'était "pas au courant" du retrait d'une planche en bois adossée à ce maudit rocher lors de la reconnaissance du parcours. Pensant ainsi s'appuyer sur cette planche, "MVP" a fait un soleil et s'est retrouvé violemment projeté au sol. Blessé, il a même été transporté à l'hôpital.


Cette mésaventure prématurée pour le favori de l'épreuve a fait le bonheur de ses rivaux. Principalement le Britannique Thomas Pidcock, néo-champion olympique de cross country devant le Suisse Mathias Flueckiger et l'Espagnol David Valero Serrano venant compléter le podium. Elle laissera certainement une frustration énorme chez le coureur d'Alpine-Fenix qui avait misé gros sur cet objectif. Il s'était permis de quitter le Tour de France au début du mois, au bout d'une semaine de course, afin de peaufiner sa préparation pour cet évènement.

Les Pays-Bas maudits en cyclisme aux Jeux

Les Pays-Bas jouent de malchance en cyclisme dans ces Jeux Olympiques d'été. Cette mésaventure rappelle la scène cocasse de la Batave Annemiek van Vleuten ce dimanche lors de la course cycliste sur route, célébrant ce qu'elle croit être une victoire au moment de franchir la ligne d'arrivée. Or, elle n'est que 2eme. Oubliée par tout le peloton, l'Autrichienne Anna Kiesenhofer avait bouclé le parcours avec une minute et quinze seconde d'avance sur la vice-championne olympique. Annemiek van Vleuten, grande favorite à Rio en 2016 avait déjà échoué, à cause d'une chute.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.