USA - Rapinoe : "En 2020, on aurait été tellement fatiguées..."

USA - Rapinoe : "En 2020, on aurait été tellement fatiguées..."©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 08 avril 2021 à 20h43

Megan Rapinoe sent que son équipe des Etats-Unis pourra bien justifier son rang de favorite aux Jeux Olympiques de Tokyo, mais qu'il n'en aurait pas forcément été de même si la compétition avait eu lieu comme prévu en 2020.



Le Covid n'a pas forcément été négatif pour tout le monde... On extrapole et exagère un peu, mais c'est en substance ce que pense Megan Rapinoe à propos de sa sélection américaine et des JO. "De toutes les équipes, c'est sans doute nous qui bénéficions le plus du report", estime ainsi l'ancienne joueuse de l'Olympique Lyonnais, à l'occasion d'une grande conférence virtuelle du Comité olympique et paralympique de son pays. "On aurait été tellement fatiguées après toute la folie du Mondial... Donc on est chanceuses. Quand on gagne, il y a tant de choses incroyables qui viennent, et surtout l'épuisement mental et physique." Agée de 35 ans, la capitaine des Etats-Unis a savouré "l'année de repos" qui vient de s'écouler.

"Certaines sont allées jouer à l'étranger, d'autres ont pris plus de temps pour elles afin de remettre les corps en état... Et ce temps, en général, on ne l'a jamais vraiment." Rapinoe évolue désormais à Reign, nouveau club filiale de l'OL outre-Atlantique. Si les Américaines s'imposent en août à Tokyo, elles seront les premières de l'histoire à enchaîner le titre mondial et la médaille d'or olympique, qui a beaucoup plus de valeur chez les filles que chez les garçons. Pour rappel, ces derniers n'ont droit qu'à trois jokers de plus de 23 ans pour épauler leur habituelle équipe Espoirs. Les jeunes Français y participeront pour la première fois depuis 1996, alors qu'à l'inverse les féminines n'ont pas réussi à se qualifier (pour la première fois depuis 2008) après une quatrième place en 2012 et un quart de finale en 2016.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.