Tokyo 2020 : Macron a reçu les médaillés à l'Elysée

Tokyo 2020 : Macron a reçu les médaillés à l'Elysée©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le lundi 13 septembre 2021 à 21h50

Ce lundi, Emmanuel Macron, le président de la République, a reçu à l'Elysée la plupart des médaillés français des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 pour leur remettre leurs insignes.



Les médaillés français célébrés à l'Elysée. En effet, quelques semaines après les Jeux Olympiques et Paralympiques 2020, Emmanuel Macron a reçu ce lundi la plupart des Bleus qui ont brillé à Tokyo, soit au total 187 sportifs. A cette occasion, le président de la République a donc remis la Légion d'honneur à ceux qui ont décroché l'or et l'ordre national du Mérite pour ceux qui se sont parés d'argent ou de bronze. En tout, les primes pour ces derniers se sont élevées à 9 millions d'euros (65 000 euros pour l'or, 25 000 pour l'argent et 15 000 pour le bronze).  « Toute l'équipe de France est réunie pour rendre hommage aux médaillés de Tokyo mais aussi pour préparer Paris 2024. (...) 54 médailles, c'est une performance au-delà des objectifs fixés (pour les athlètes paralympiques). Magnifique réussite collective de notre délégation. Bravo », a ainsi déclaré le chef de l'Etat, accompagné notamment de Jean Castex, le Premier ministre, de Roxana Maracineanu, la ministre déléguée chargée des Sports, et de Sophie Cluzel, la secrétaire d'État en charge des Personnes Handicapées. Forcément, les regards étaient déjà un peu tournés vers Paris 2024 lors de cette cérémonie.

Paris 2024, entre confiance et doutes...

A ce propos, Macron et Teddy Riner semblent avoir une vision assez éloignée l'une de l'autre. « On m'interroge souvent sur l'objectif de médailles fixé pour Paris 2024. Je laisse soin aux concernés de le définir. Mais je ne suis pas de ceux qui se fixent pour ambition de faire au moins aussi bien. Je vous le dis très clairement, on doit faire beaucoup plus ! Beaucoup plus. Parce que ce sont nos Jeux, à la maison et c'est attendu. Il faut pour chaque Fédé et chaque sportif se mettre la pression maximale. La France peut très clairement intégrer un jour durablement le top 5 olympique et paralympique. J'y crois », a lancé le président de la République. Pour sa part, le judoka français semblait moins optimiste. « Paris 2024 ? La France est une grande nation de sport. Se dire qu'on va faire 90 médailles en 2024... J'aimerais qu'on me fasse mentir, a expliqué le triple champion olympique, dans des propos recueillis par RMC. Mais il faut faire beaucoup plus de choses pour pouvoir prétendre à 90 médailles en trois ans. Il fallait investir déjà sept ans en arrière dans le sport, massivement. Confronter notre jeunesse à l'international. » En plein Euro et donc logiquement loin de tout ça, les volleyeurs français, titrés à Tokyo, n'étaient eux pas à la fête ce lundi, avec une élimination surprise dès les 8emes de finale de la compétition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.