Tokyo 2020 : Les marathons auront lieu à 6h du matin pour éviter la chaleur

Tokyo 2020 : Les marathons auront lieu à 6h du matin pour éviter la chaleur©Media365
A lire aussi

Gabriel Vanhoutte, publié le mardi 16 avril 2019 à 17h27

Face à l'inquiétude de plusieurs organisations de médecins japonais sur les fortes chaleurs qui pourraient régner lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, les organisateurs ont annoncé ce mardi que les marathons débuteraient à 6h du matin pour limiter les risques.

Ce mardi, les organisateurs des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ont annoncé que les marathons homme et femme débuteront à 6h du matin (23h heure française, la veille) afin de diminuer les risques liés à la chaleur pour les athlètes participants. Une mesure qui a été prise à la suite de conseils émis par plusieurs organisations de médecins nippones, qui avaient évoqués des risques potentiellement « mortels » à cause des fortes chaleurs qui peuvent frapper la capitale japonaise durant la période estivale.

Des médecins japonais inquiets

Alors que les départs étaient initialement programmés à 7h, les organisateurs de la course ont affirmé avoir avancé le programme d'une heure « après discussions avec les équipes médicales, toutes les parties prenantes et en tenant compte de la santé des athlètes », comme l'a rappelé Koji Murofushi, directeur sportif du comité organisateur. Les épreuves se tiendront en revanche toujours le 2 août pour les femmes et le 10 pour les hommes. Autres modifications, les 20 et 50km marche seront quant à eux disputés à partir respectivement de 6h et 5h30 du matin.

Si l'inquiétude est de rigueur au Pays du Soleil Levant, c'est que la capitale japonaise a connu des antécédents importants en ce qui concerne les vagues caniculaires. Ainsi, l'été dernier, les thermomètres tokyoïtes ont atteint un pic à 41 degrés Celsius. Une chaleur qui avait alerté en octobre dernier les médecins de l'Association médicale, dont le président Kimiyuki Nagashima avait alors déclaré « être sérieusement préoccupé ».

D'autres sports touchés

Ainsi, ce ne sont pas seulement les épreuves d'athlétisme qui sont concernées par les risques provoqués par les fortes chaleurs. Plusieurs autres sports sont en ligne des mire des organisateurs nippons, dont le rugby à sept, le VTT ou encore le triathlon. Plusieurs modifications d'horaires auront donc lieu concernant ces épreuves, alors que des solutions alternatives sont à l'étude au Japon. Des peintures bloquant les rayons du soleil sur la route ont été notamment imaginées, ou bien des stations de rafraîchissement mobiles. Les autorités devraient également mettre en place un centre de surveillance des températures et de traitement des urgences. Des décisions fortes qui prouvent que le comité organisateur des Jeux prend le danger au sérieux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.