Tokyo 2020 : Le Premier ministre japonais appelle à l'unité

Tokyo 2020 : Le Premier ministre japonais appelle à l'unité©Media365

Marie Mahé, Media365 : publié le vendredi 09 juillet 2021 à 15h40

Après l'annonce du huis clos pour les prochains Jeux Olympiques, le Premier ministre japonais en a profité pour appeler à l'unité.



C'est officiel depuis ce jeudi. Les Jeux Olympiques d'été 2020 de Tokyo au Japon se dérouleront à huis clos, en raison de la pandémie de coronavirus. Cette même pandémie qui avait déjà entraîné le report de la prestigieuse compétition. Initialement programmés du vendredi 24 juillet au dimanche 9 août derniers, ces fameux JO auront finalement lieu du vendredi 23 juillet au dimanche 8 août prochains. Devant la presse, Yoshihide Suga, le Premier ministre du Japon, a ainsi notamment déclaré : « Dans la métropole de Tokyo, le nombre de personnes infectées commence clairement à augmenter. En plus du déplacement des populations, cela s'explique par la propagation du variant Delta, qui est 1,5 fois plus contagieux que le variant Alpha. L'humanité fait face à des difficultés. Et organiser les Jeux Olympiques lors d'une pandémie est un défi. C'est le moment de s'unir et de travailler ensemble afin de relever ce challenge. Je pense que c'est une bonne occasion pour communiquer ce message au reste du monde. »

Dans un premier temps, une jauge de spectateurs locaux avait alors été autorisée

Il y a quelques mois de cela, il avait alors déjà été acquis qu'aucun spectateur ne serait autorisé à venir assister aux épreuves directement sur place. Quant à l'accueil des spectateurs locaux, cette fameuse décision avait été reportée jusqu'au dernier moment, ou presque. Dans un premier temps, une jauge avait alors été permise, avec également un maximum de 10 000 personnes dans une enceinte. Les lieux des différentes compétitions pouvaient être autorisés à être remplis à 50% de leur capacité d'accueil. Finalement, il n'en sera donc rien. Depuis quelques semaines également, le Japon multiplie les périodes d'état d'urgence sanitaire et redoute, comme de nombreux autres pays dans le monde, le variant Delta venu d'Inde. Toujours est-il que ces Jeux Olympiques, qui débutent dans très exactement deux semaines maintenant, s'annoncent particulièrement historiques, et à bien des points.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.