Thompson-Herah, reine du 100 m : "Je me suis nourrie des critiques"

Thompson-Herah, reine du 100 m : "Je me suis nourrie des critiques"©Media365

Mathieu Canac, Media365 : publié le samedi 31 juillet 2021 à 20h21

Ce samedi, la Jamaïque a réussi un triplé sur 100 m. Sacrée, Elaine Thompson a conservé sa couronne en devançant la favorite Shelly-Ann Fraser-Price et Shericka Jackson. Un titre presque inespéré après sa rupture du talon d'Achille fin 2020.


Dans l'histoire de l'humanité, une seule femme a couru plus vite que les 10''61 d'Elaine Thompson-Herah : l'intouchable Florence Griffith-Joyner en juillet 1988, 10''49. Devenue fusée lancée vers la ligne d'arrivée, la reine du sprint a conservé sa couronne olympique ce samedi. Pourtant, entre Rio de Janeiro et Tokyo, le voyage a été long. Surtout avec avec une rupture du tendon d'Achille survenue en décembre dernier.

"J'ai été très souvent blessé, a expliqué la sprinteuse de 29 ans après son sacre. Je suis suis reconnaissante d'avoir pu revenir sur la piste. Je savais que j'avais ça en moi, mais j'ai eu beaucoup de hauts et de bas avec les soucis physiques. J'ai toujours gardé la foi. C'est incroyable !" Pour y parvenir, elle s'est notamment servie des critiques qu'elle a pu lire à son sujet.

"Les critiques m'ont emmenée jusqu'ici"

"Je m'en suis nourrie, comme motivation, a-t-elle confié pour la BBC. C'est ce qui m'a emmené jusqu'ici. J'ai fait ma meilleure course, je ne pense pas pouvoir faire mieux. Je suis tellement excitée de pouvoir célébrer (sa victoire). Je ne trouve pas mes mots, c'est incroyable ! " Sur le podium, elle a été accompagnée de deux compatriotes, Shericka Jackson et Shelly-Ann Fraser-Pryce.


Cette dernière, médaille d'argent, s'était positionnée dans les starting-blocks en grande favorite. Déjà titré en 2008 et 2012, elle visait un troisième olympiade dorée, performance inédite chez les femmes sur 100 m. Il n'en fut rien. Néanmoins, quatre ans après la naissance de son fils, elle est devenue la maman la plus rapide de l'histoire.

Fraser-Pryce prendra sa retraite en 202

"Je suis fière de participer à ces JO, mes quatrièmes, en tant que mère, a-t-elle expliqué De là où je viens (un quartier défavorisé de Kingston), je n'avais personne à prendre en modèle. Savoir que de jeunes athlètes peuvent s'inspirer de moi, c'est tout bonnement incroyable."

Comme Thompson-Herah, Fraser-Pryce est maintenant prévu sur le 200 m et le relais 4 x 100 m. Les dernières épreuves olympiques de sa carrière. Elle l'a annoncé, elle mettra définitivement un terme à sa carrière gigantesque après les Championnats du monde de 2022.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.