Tennis (H) : Humbert très content de son tournoi

Tennis (H) : Humbert très content de son tournoi©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 29 juillet 2021 à 15h50

Eliminé ce jeudi en quart de finale à Tokyo par Karen Khachanov (7-6, 4-6, 6-3), Ugo Humbert préfère retenir le positif de ces Jeux d'été, le Messin ayant pris du plaisir sur le court durant le tournoi olympique.

Avec Jérémy Chardy, également sorti en quart de finale, Ugo Humbert aura été une des bonnes surprises du tennis français à Tokyo. En effet, le Messin a réalisé un bon tournoi malgré tout, avec notamment une victoire contre Stefanos Tsitsipas, bien que diminué sur la fin. « J'ai repoussé mes limites, j'ai essayé de tout donner. Je n'ai pas trop de regrets, je suis allé au bout de moi-même. (...) Je suis quand même super fier de moi. Je me suis régalé sur le court, même aujourd'hui (jeudi), c'était sympa. J'ai adoré. (...) C'est une grande fierté. Je suis tellement content d'être là. Avoir gagné mon premier match avec le maillot bleu, c'était déjà cool. J'ai vécu des moments fantastiques. Je suis très content de moi. Je vais bien me reposer, bien m'entraîner et je suis sûr que l'avenir va me réserver de belles choses. Avec cet état d'esprit, je peux faire de belles choses. Je sais que je suis dangereux, je fais peur aux gars. C'est bien », a notamment expliqué l'actuel 28eme au classement ATP.

« Je voulais trop bien faire tout le temps »

« J'essaye d'être très positif, de me parler. Je me convaincs que je peux y arriver, que je peux battre les meilleurs joueurs. Même si le niveau n'est parfois pas très bon, même si parfois je rate, ça me touche de moins en moins. Je me dis tout le temps que je peux faire mieux. Je me pousse. Il y a eu des passages où ça jouait très bien au tennis donc je suis très content de moi. (...) C'est généralement quand on pense que c'est acquis qu'on peut se relâcher. J'essaye de tenir ça tous les jours. Ça m'aide à prendre du plaisir dans le moment présent, de profiter des tournois. J'avais tendance à être trop perfectionniste, je voulais trop bien faire tout le temps, a par la suite confié Humbert, lors d'une interview à L'Equipe. (...) J'ai envie de voir les choses autrement, de me dire que c'est fantastique ce que je fais, que je suis fier de moi. Franchement, si petit on m'avait dit que je serais en quarts des JO, j'aurais signé tout de suite ! C'est un beau parcours et ce n'est pas fini. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.