Taekwondo (F) : Une médaille de bronze pour Laurin !

Taekwondo (F) : Une médaille de bronze pour Laurin !©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 27 juillet 2021 à 13h51

A seulement 19 ans, Althéa Laurin a remporté la médaille de bronze de la catégorie des +67kg en taekwondo, apportant ainsi à la France sa septième médaille.



19 ans et déjà médaillée olympique ! Alors qu'on l'attendait plutôt pour briller à Paris 2024, Althéa Laurin a brûlé les étapes et la voici sur le podium des Jeux de Tokyo ! La championne d'Europe 2020, sociétaire du club d'Asnières, a apporté une médaille supplémentaire à la délégation française, en décrochant le bronze dans la catégorie des +67kg en taekwondo. Opposée dans la petite finale à l'Ivoirienne Aminata Traoré, Laurin s'est imposée sur le score de 17-8 par arrêt de l'arbitre. Malgré un départ poussif et un score de 6-2 en sa défaveur après le premier round, la Française a déroulé ensuite, remportant les deux suivants 5-0 puis 10-2, avec notamment un coup de pied à la tête valant trois points qui lui a permis de passer de 7-6 à 10-6. La jeune Laurin offre donc une septième médaille à la délégation française, qui en comptait une de moins après quatre jours de compétition. Jusqu'ici, les Bleus, qui visent 42 breloques comme au Brésil, respectent leur tableau de march.

Une seule défaite pour Laurin 

Seule représentante tricolore dans la catégorie des plus de 67kg, la Tricolore a démarré par une très nette victoire en huitièmes de finale aux dépens de la Mexicaine Briseida Acosta. La Française a très tôt pris l'avantage avec deux coups de pied au corps qui ont fait mouche dans la première des trois reprises. Un écart qui a stagné dans la deuxième partie de combat, Althéa Laurin étant pénalisée pour une sortie de l'aire de combat avant d'encaisser un coup de poing au corps. Heureusement, elle a su placer un bon coup de pied au corps pour marquer deux points. Mais c'est dans la troisième et dernière reprise qu'elle a pu se détacher définitivement. Si Briseida Acosta a démarré avec un coup de poing au corps, la Mexicaine a ensuite subi les coups de son adversaire avec les points qui se sont très vite accumulés. Avec ce succès (21-3), Althéa Laurin a retrouvé en quarts de finale la Chinoise Shuyin Zheng, tête de série numéro 2 du tournoi et tenante du titre.

Laurin n'a pas dit adieu au podium

Et la Tricolore a eu le dernier mot ! Grâce à deux coups de pied au corps, Althéa Laurin a dominé la première période avant de rajouter deux nouveaux points dans la deuxième reprise du combat. Dos au mur, Shuyin Zheng a réagi avec deux coups de pied au corps au début de la troisième période avant d'être sanctionnée pour une sortie de l'aire de combat. Voyant son adversaire revenir à cinq points, la Française a haussé le ton pour s'imposer plus nettement (16-4) et rejoindre le dernier carré du tournoi olympique. Opposée à la Serbe Milica Mandic, championne olympique à Londres en 2012 face à Anne-Caroline Graffe, Althéa Laurin a fait jeu égal durant la première reprise avant de voir la Serbe ouvrir le score d'un coup de pied à la tête. Toutefois, la Tricolore a su répondre à cinq secondes de la pause pour égaliser mais la dernière minute du combat n'a pas tourné en sa faveur. Après avoir concédé un point sur un coup de poing au corps, Althéa Laurin a subi un coup de pied à la tête à quinze secondes du terme du combat. Milica Mandic a alors fui le combat, sortant deux fois des limites de l'aire de combat sans que cela la prive d'une deuxième finale olympique (7-5).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.