Surf : Slater ne verra pas Tokyo

Surf : Slater ne verra pas Tokyo©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 20 décembre 2019 à 14h49

Agé de 47 ans, le légendaire surfeur américain Kelly Slater n'est pas parvenu à se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo.

L'été prochain, le surf va faire ses grands débuts aux Jeux Olympiques d'été, à Tokyo, mais l'épreuve olympique sera privée de la star incontestée de la discipline depuis près de trente ans, l'Américain Kelly Slater, sacré onze fois champion du monde entre 1992 et 2011. Le surfeur de 47 ans avait une dernière chance de se qualifier pour les JO en brillant lors de l'épreuve de Pipeline Masters, à Hawai, la dernière de la saison. Mais il a échoué. Alors que les dix premiers mondiaux en fin de saison décrochaient leur billet pour Tokyo (à raison de deux représentants par pays), Slater devait remporter le Pipeline Masters pour finir dans le Top 10, mais il perdu en demi-finales.


Trois Français à Tokyo

Les heureux élus sont donc les Américains Kolohe Andino et John John Florence, les Brésiliens Gabriel Medina et Italo Ferreira (sacré champion du monde jeudi), les Français Jérémy Florès et Michel Bourez, les Australiens Owen Wright et Julian Wilson, le Sud-africain Jordy Smith et le Japonais Kanoa Igarashi. Même si d'autres billets pour les JO seront attribués lors des Mondiaux en avril, les Etats-Unis ont déjà rempli leur quota de deux surfeurs et Kelly Slater ne sera donc pas de la grande fête olympique. A noter que chez les femmes, la Française Johann Defay a validé son billet pour Tokyo, et il reste donc une deuxième place à prendre pour une tricolore en cas de bon résultat aux Mondiaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.