Quels résultats tricolores pour les nouvelles disciplines ?

Quels résultats tricolores pour les nouvelles disciplines ?©Media365

Clément Pédron, Media365 : publié le jeudi 05 août 2021 à 13h51

Alors que cinq nouvelles disciplines sont entrées dans le programme de ces Jeux d'été, coup de projecteur sur les résultats tricolores de ces sports.



Le baseball/softball, le surf, le skateboard, l'escalade et le karaté sont les cinq nouveaux sports qui ont intégré le programme olympique lors de cette édition. Alors qu'une partie des disciplines est déjà terminée, il est l'heure de faire les comptes des résultats tricolores au sein de ces Jeux d'été. Concernant le premier cité, la délégation française n'a pas participé au tournoi... Avec sa septième place des derniers championnats d'Europe, la France n'a pas réussi à accrocher un billet pour le Tournoi de Qualification Olympique (TQO) Afrique/Europe. Son « cousin » du softball n'a pas non plus souri aux Tricolores puisque les femmes ont terminé en cinquième position du même TQO en 2019. Sur la plage de Tsurigasaki, les surfeurs du monde entier se sont donnés rendez-vous pour en découdre pour les premiers Jeux d'été de la discipline. Côté français, la déception est plutôt de mise puisqu'aucune médaille n'a été remportée. Chez les femmes, la numéro 2 mondiale Johanne Defay et Pauline Ado ont été éliminées dès les huitièmes de finale, respectivement contre la Portugaise Yolanda Hopkins et la numéro 3 mondiale l'Australienne Sally Fitzgibbons. Chez les hommes, Jérémy Florès a subi le même sort, au même stade de la compétition contre l'Australien Owen Wright tandis que Michel Bourez s'est incliné contre le Brésilien Gabriel Medina en quarts de finale. C'est tout de même une belle cinquième place pour le Français.

L'escalade et karaté, pourvoyeurs de médailles ? 

Cinq représentants français sont alignés en skateboard : Vincent Matheron, Vincent Milou, Aurélien Giraud, Madeleine Larcheron et Charlotte Hym. Le premier cité a terminé 7eme ce jeudi de la finale de l'épreuve du park. Pas médaillé mais heureux, le Français a exprimé sa satisfaction : « Je suis tombé trois fois sur des tricks que j'ai l'habitude de faire, mes signatures, mais c'est la vie, pas de regret. Je suis content d'être arrivé là. Je viens de plus loin que les autres. J'ai beaucoup travaillé pour en arriver là, donc je suis fier. » Les deux autres hommes alignés ont été prématurément éliminés en « street », en terminant respectivement quatrième et sixième, le 25 juillet dernier. Du côté des représentantes féminines, la benjamine de la délégation tricolore, Madeleine Larcheron (15 ans), n'a pas réussi à se qualifier pour la finale du park mercredi alors que Charlotte Hym a terminé 17eme de l'épreuve « street ». Sur le park urbain de Tokyo, Mickael Mawem règne pour le moment en maître tandis que son frère, Bissa, s'est blessé lors des épreuves précédentes (rupture totale du tendon inférieur du biceps gauche). Le Français est en finale où il a de belles chances de médailles. Chez les femmes, après une épreuve de bloc délicate, Anouck Jaubert est toujours en lice pour une place en finale du combiné olympique alors que Julia Chanourdie devra faire le maximum sur la prochaine épreuve pour se qualifier et accompagner sa compatriote. Enfin, la nouvelle est tombée il y a quelques instants, Steven Da Costa s'est qualifié pour la finale de karaté chez les moins de 67 kg. Le Français a battu Darkhan Assadilov (KAZ) sur le score de 5-2 et sera en lice dans plusieurs minutes, pour empocher l'or contre le Turc Eray Şamdan. Leïla Heurtault (-67kg) débutera ce vendredi alors que Alexandra Feracci n'a pas réussi à sortir de sa poule en kata.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.