Paris 2024 : Une présélection de nouveaux sports présentée fin mars au CIO

Paris 2024 : Une présélection de nouveaux sports présentée fin mars au CIO©Media365

Jérémy Nedelec, publié le mercredi 05 décembre 2018 à 19h15

Le comité d'organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 (Cojo) va soumettre au CIO une présélection de sports invités, en mars prochain. De multiples disciplines comme la pétanque, le squash ou encore le billard rêvent de s'inviter aux côtés des 28 autres sports traditionnels.

La première échéance pour les sports rêvant des Jeux Olympique d'été de Paris en 2024 est prévue pour le printemps 2019. Lors d'une commission exécutive programmée les 27 et 28 mars prochains, le Comité d'organisation des Jeux de Paris 2024 (Cojo) présentera une présélection des sports invités au Comité international olympique. Une première étape avant la validation de la liste par le CIO en juin prochain. La décision finale sera prise en décembre 2020, après les Jeux de Tokyo (24 juillet-9 août 2020). Au Japon, les JO accueilleront cinq nouvelles disciplines : le baseball/softball, le karaté, le surf, l'escalade et le skateboard. Et pour l'édition à Paris quatre ans plus tard, une poignée de candidats se dégage pour intégrer la grande famille olympique. La place des sports invités en 2024 sera toutefois revue à la baisse par rapport à l'édition tokyoïte, avait prévenu Tony Estanguet, président du Cojo Paris 2024 en avril dernier : « Dans nos discussions, il faut déjà qu'on ait en tête qu'il y aura de la place pour deux, trois, peut-être quatre sports ».

Plusieurs disciplines frappent à la porte

Parmi les sports évoqués pour intégrer les Jeux Olympiques de Paris, la pétanque s'affirme comme un sérieux candidat. Une discipline qui a « une tradition en France » et qui va « parler à la jeunesse », avait d'ailleurs confié Tony Estanguet en avril dernier. Deux critères majeurs pour être désignés « sports invités ». La question des infrastructures reste également importante, en sachant qu'il ne faut pas venir alourdir un budget de 6,8 milliards d'euros qui a fait l'objet d'un rapport d'alerte au sujet d'éventuels surcoûts, en mars dernier. Le billard, recalé pour les Jeux de Tokyo, s'est de nouveau déclaré candidat pour l'édition 2024, à l'instar du ski nautique, mais aussi du squash, qui court après une invitation depuis les Jeux Olympiques de Londres en 2012. La Fédération française de parachutisme a également soumis la candidature du vol en soufflerie. L'e-sport, discipline en forte expansion, est un potentiel candidat pour de futures éditions. Mais pour les Jeux de 2024, « ça ne se passera pas », avait assuré le regretté Patrick Baumann, alors président de l'association des fédérations internationales et membre du CIO.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.